LES GOTHIQUES : Une victoire et un excellent bilan

Psx 551
Ⓒ Gazette Sports

Après l’ultime succès des Gothiques en saison régulière, 4-3 face à Mulhouse, Mario Richer tenait surtout à tirer un bilan de la bonne saison écoulée, avant d’entamer les play-offs.

Face à Mulhouse, un adversaire qu’ils retrouveront dès mardi prochain en play-offs, les Gothiques ont fait un bon premier tiers avant de baisser le pied au fil du match. Un scénario tout à fait logique au vue de la semaine qui venait de s’écouler, comme le soulignait Mario Richer : « Il ne faut pas oublier que nos joueurs ont célébré de dimanche à mardi, durant cette période je pense qu’ils ont dormi peut être deux heures et ils ont été en état d’ébriété pendant peut être trois jours. Donc revenir aujourd’hui et avoir un match à haute intensité c’était impossible. En première période on était là et plus le match avancé moins il y avait d’énergie. »

Malgré une baisse de régime au fil de la rencontre, les Gothiques ont su préserver l’essentiel pour s’imposer 4-3 : « On a gagné, c’est le principal et on va oublier le reste. Les gars ont célébré et c’est normal, on a gagné la coupe de France et là les joueurs ont payé un peu le prix au niveau énergétique », lâchait le coach amiénois.

Une saison de haute volée

Mettant vite cette ultime rencontre de côté, l’entraîneur des Gothiques tenait surtout à dresser le bilan d’une belle saison 2019-2020 : « C’est le meilleur total de points qu’on a fait depuis que l’on est ici, avec quatre matchs de moins, avec le meilleur pourcentage d’efficacité et le plus grand nombre de victoires. Au niveau de la saison et du classement c’est la troisième année de suite que l’on est dans le TOP 4, on est fier d’avoir eu une bonne saison, il faut être fier des joueurs et de ce qu’ils ont fait. » Sans oublier le second titre consécutif obtenu en coupe de France.

Il faut être fier des joueurs et de ce qu’ils ont fait.

Mario Richer

Un bilan très positif, malgré un effectif qui n’a jamais été épargné : « C’est sûr que les blessures ne nous ont pas aidés, je suis persuadé, et c’est facile à dire, qu’avec Joey West et Spencer Edwards, le management de l’équipe aurait était différent et on aurait possiblement terminé plus haut mais avec des si… » Spencer Edwards qui a d’ailleurs fait son retour sur la glace face à Mulhouse alors qu’il n’avait disputé que deux rencontres depuis le début de saison.

L’heure du bilan passé, il faut désormais se tourner vers le dernier gros objectif de la saison : les play-offs. Des quart de finales face aux Scorpions sur un rythme fou, puisque les deux équipes s’affronteront mardi et mercredi au Coliseum et vendredi et samedi à Mulhouse, soit quatre matchs à disputer en cinq jours

Amiens – Mulhouse : 4-3 [(4-1)(0-1)(0-1)]

Buts pour Amiens : Halley assist Giroux, Richardson 5’13; Halley en sup assist Richardson 9’32; Romand en sup assist Halley 14’58; Babcock assist Sabatier, Gibb 15’47;

Buts pour Mulhouse : Wilson assist Laakso 7’13; Melin 32’56; Ten Braak assist Downey; Sevcenko 46’55

Les autres résultats :
Grenoble – Rouen : 3-4 (aux TAB)
Nice – Anglet : 3-1
Bordeaux – Angers : 4-2
Gap – Briançon : 6-2

CLASSEMENT :

1 Grenoble 90pts
2 Rouen 86pts
3 Angers 82pts
4 Amiens 79pts
5 Mulhouse 62pts
6 Bordeaux 57pts
7 Gap 51pts
8 Chamonix Mont-Blanc 49pts
9 Anglet 46pts
10 Nice 45 pts
11 Briançon 10pts



Quentin Ducrocq

Crédit photo Kevin Devigne