FOOTBALL : Camon se reprend, Longueau à l’arrêt

Img 9451
Ⓒ Gazette Sports
Publicité des articles du site GazetteSports

Alors que les deux équipes souhaitaient repartir de l’avant après leurs défaites respectives contre Wasquehal et Tourcoing la semaine dernière, c’est Camon qui est parvenu à décrocher la victoire, 1-0.

Les premières minutes de la rencontre donnaient pourtant l’impression que les Longacoissiens étaient venus avec plus de détermination, comme lorsque Tassart allumait la première mèche, au-dessus, (1′) ou quand, après quelques minutes à s’observer, Finaz parvenait à se trouver en bonne position de centre et à alerter Delcluse, bien placé, mais qui manquait sa reprise (9′).

Img 9362

Mais Zerdab refroidissait très rapidement les hommes de Sébastien Leraillé. L’attaquant camonois réussissait un véritable exploit en s’infiltrant dans la défense et en éliminant finalement les deux centraux pour ajuster Chatalen (11′, 1-0). A partir de là, les Camonois mettaient leur emprise sur la rencontre. Et se procuraient notamment deux belles occasions, d’abord quand Péchin, bien décalé par Da Veiga, obligeait Chatalen à la parade (16′) puis quand Nagy était trouvé, sur un contre, mené par Da Veiga qui était parvenu à éliminer Finaz avant de centrer. Mais le défenseur central, pourtant bien placé, manquait sa reprise qui s’envolait (22′).

La suite de cette période restait plutôt favorable aux Camonois qui muselaient parfaitement les Longacoissiens mais se montraient moins dangereux sur leurs offensives. Pour preuve, les principales opportunités étaient à mettre au crédit d’Isambart sur un coup-franc finalement dans les bras de Chatalen (32′) et de Torvic, sur une volée, de loin, qui passait à côté du cadre (35′). Les visiteurs, quant à eux devaient se contenter d’un centre de Kwinta que Tassart était à deux doigts de couper (33′). Avant de finir un peu mieux la mi-temps, par deux alertes sur corner. Mais à chaque fois hors cadre.

Une seconde mi-temps plus engagée que spectaculaire

Img 9725

En seconde mi-temps, la partie semblait repartir sur de bonnes bases, bien aidée par une équipe longacoissienne, semblait-il alors, revigorée par les entrées de Vanpuywelde et Bouvet et par la réorganisation tactique (le passage d’un 4-3-3 à un 4-2-4). Car si les Camonois étaient les premiers à frapper, d’une tête un peu trop décroisée de Da Veiga sur corner qui passait près du poteau de Chatalen (50′), les hommes de Sébastien Leraillé répondaient du tac au tac lorsque Vanpuywelde se retrouvait face à Josse puis que, suite à l’intervention autoritaire, le ballon se retrouvait dans les pieds de Tassart dont la frappe était finalement sauvée devant sa ligne par Nagy (53′).

Cette embellie ressemblait toutefois à un feu de paille, la partie sombrant dans une suite de duels et de coups de sifflet. A ce petit jeu, l’avantage était plutôt pour Longueau, mais insuffisamment pour se montrer réellement dangereux. Ainsi, à la 56′, une action illustrait parfaitement tant le regain de forme longacoissien et la capacité des joueurs de Sébastien Leraillé à mettre la pression sur la défense camonoise que leur incapacité à conclure ces phases par une frappe dangereuse. Au milieu de la mi-temps, les Camonois bénéficiaient même d’une belle opportunité de doubler la mise après une belle action initiée par Torvic qui, d’un long ballon, trouvait Da Veiga sur la gauche. Son centre à ras de terre dévié par Ngakosso trouvait Isambart mais ce dernier manquait complètement sa frappe (73′). Cette frappe réveillait Bouvet qui s’essayait ensuite par deux fois mais trouvait d’abord Josse sur son chemin avant de manquer le cadre (75′).

La fin de match restait plutôt terne, la faute, notamment, à des contres mal gérés par Camon. Toutefois, sur l’un deux, Isambart déclenchait une superbe frappe qui obligeait Chatalen à une non moins superbe parade (86′). Les Longacoissiens continuaient toutefois de pousser dans les derniers instants mais la tête de Badibanga, milieu de terrain arrivé cet hiver de région parisienne, n’inquiétait pas Josse (89′). Puis, sur la dernière mèche du match, Kwinta n’obtenait pas le pénalty qu’il réclamait, pour une main, et se faisait même sanctionner d’un carton rouge (90’+5).

Le 9ème but de la saison de Zahir Zerdab, sublime, qui plus est, suffisait donc à Camon pour repartir de l’avant et s’accrocher à sa 3ème place au classement. Longueau, en revanche, avec ce nouveau revers sur la plus petite des marges, recule au classement, à la 7ème place, et, surtout, voit revenir la zone dangereuse à quelques encablure.

Camon – Longueau : 1-0 (1-0)

But : Zerdab (11′)

Camon : Josse – Ameur, Nagy, Adam, Dos Santos – Arzalai, Torvic – Péchin, Isambart, Da Veiga – Zerdab

Entrants : Ngakosso, Lefevre, Sambou

Longueau : Chatalen – Finaz, Dobelle, Boquillon, Roussel – Demetz, Villez, Hede – M. Kwinta, Tassart, Delcuse

Entrants : Bouvet, Vanpuywelde, Badibanga

Morgan Chaumier

Crédit photo : Audrey Louette – Gazettesports