CARNET NOIR : L’une des plus grandes légendes de la NBA n’est plus

Kobe Bryant Smiling On The Bench Usa Vs Gbr 2012
Ⓒ Gazette Sports

Le monde du basketball et du sport en général pleure une de ses plus grandes légendes. L’ancien basketteur des Los Angeles Lakers de 41 ans, Kobe Bryant, et huit autres personnes, dont sa deuxième fille, Gianna, âgée de 13 ans, sont décédées ce dimanche, des suites d’un accident d’hélicoptère, à Calabasas, en Californie.

Par habitude, la rédaction de Gazettesports.fr a tenté de lier un sujet extérieur à l’actualité locale à un sujet qui l’est. Après de multiples recherches, cette habitude est difficile à mettre en place. En effet, le seul rapport que pouvait avoir Kobe Bryant avec la région est la carrière de son père, Joe Bryant, qui a joué lors de la saison 1991-1992 au FC Mulhouse, club de 1ère division à l’époque. Dans sa poule de championnat, le club a rencontré par deux fois le club du St-Quentin Basketball. Malheureusement, Joe Bryant n’a jamais affronté le club axonois, ayant quitter le Haut-Rhin en novembre 1991.

Une carrière dorée

Kobe
Une légende du basketball au mental d’acier

Une légende du basketball vient de s’éteindre. L’Américain aura fait rêver les fans de la balle orange durant vingt longues saisons. Drafté en treizième position en 1996 par les Charlotte Hornets, le jeune joueur de 16 ans est vite échangé aux Los Angeles Lakers, équipe avec laquelle il rencontrera tous les succès. Vingt ans plus tard, le “Black Mamba” prend sa retraite en laissant derrière lui, un palmarès hors norme : cinq titres de champion NBA (2000, 2001, 2002, 2009, 2010), MVP (Most Valuable Player) lors de la saison 2007-2008, MVP des finales NBA en 2009 et 2010, champion Olympique en 2008 et 2012, vainqueur du Slam Dunk Contest en 1997, et encore d’autres récompenses qui comblent son immense carrière. Le Laker donnera énormément de sa personne, notamment avec des séances d’entraînement très physiques et souvent très longs, et surtout un mental d’acier.

Ce travailleur acharné aura marqué les esprits par ses performances, et notamment avec son match contre les Toronto Raptors, le 22 janvier 2006, où il inscrit 81 points, la deuxième meilleure performance de l’histoire. Une grosse performance, qu’il réitéra presque lors du dernier match de sa carrière, le 13 avril 2016, où il inscrit 60 points contre les Utah Jazz, pour sa dernière sur le parquet.

Ces performances lui permettent d’être, à sa retraite, le troisième meilleur marqueur de l’histoire, avec 33 643 points inscrits tout au long de sa carrière. Une troisième place qu’il a perdu la veille de son décès au profit de Lebron James, à qui Kobe Bryant dédie son dernier tweet (photo ci-dessous).

Kobe
« Continue de faire avancer le jeu @KingJames. Beaucoup de respect mon frère 💪🏾 #33644 »

Des hommages par milliers

Le monde du basketball avait déjà honoré le joueur, et notamment son équipe, qui avait retiré, en 2017 les deux numéros de maillots que le Black Mamba avait porté durant sa carrière, le 8 (de 1996 à 2006) et le 24 (de 2006 à 2016) comme le veut la tradition lorsqu’un grand joueur tire sa révérence. En cette année 2020, KB24 doit être intronisé au Hall of Fame du basketball, aux côtés notamment des grands Kevin Garnett et Tim Duncan.

Depuis sa retraite, le natif de Philadelphie avouait ne plus suivre énormément la NBA, mais, cette saison, au vu de la passion naissante pour la balle orange de sa fille Gianna, Kobe Bryant avait commencé à reprendre contact avec sa NBA.

Kobe Bryant Washington Full
Kobe Bryant, un joueur respecté de tous

Après cette annonce, les réactions se multiplient, de la part des basketteurs, comme Tony Parker, ou l’un de ses plus célèbres coéquipiers, Shaquille O’Neal, des athlètes en tout genre, comme Usain Bolt, ou encore d’autre personnalités, comme Barack Obama.

  • Tp
    « J’ai le cœur brisé par cette nouvelle, tu étais une vraie légende et ami. Repose en paix @kobebryant, mes pensées et mes prières à sa femme et à ses enfants. #legend#mamba#goat »
  • Shaq Bis
    « Il n’y a pas de mots pour exprimer la douleur que je traverse avec cette tragédie de perdre ma nièce Gigi et mon frère @kobebryant. Je t’aime et tu nous manqueras. Mes condoléances vont à la famille Bryant et aux familles des autres passagers à bord. JE SUIS MALADE EN CE MOMENT »
  • Bolt
    « Je ne peux toujours pas le croire ⁦ @kobebryant ⁩🙏🏿🙏🏿🙏🏿🙏🏿 »
  • Barack
    « Kobe était une légende sur les parquets et La perte de Gianna est encore plus déchirante pour nous en tant que parents. Michelle et moi envoyons amour et prières à Vanessa et à toute la famille Bryant en ce jour impensable. »

Bien sûr, Michael Jordan, considéré par plusieurs comme le meilleur basketteur de l’Histoire, y est allé de son message pour honorer son « petit frère » : « Je suis sous le choc de la tragique nouvelle du décès de Kobe Bryant et Gianna. Les mots ne peuvent pas décrire la douleur que je ressens. J’aimais Kobe, il était comme un petit frère pour moi. Nous parlions souvent, et ces conversations vont énormément me manquer. Il était un compétiteur acharné, un des plus grands joueurs de l’histoire, et une force créative. Kobe était aussi un père incroyable, qui aimait profondément sa famille, et tirait une grande fierté de l’amour de sa fille pour le basket. Yvette (ndlr : sa femme) se joint à moi pour envoyer mes plus profondes condoléances à Vanessa (ndlr : la femme de Kobe), l’organisation Lakers, et les fans de basket à travers le monde. »

De plus, dès l’annonce de son décès, des milliers de fans se sont amassés devant le Staples Center, l’antre de Kobe Bryant, là où il a connu ses plus grandes gloires. Le Staples Center accueillait en ce dimanche soir la cérémonie des Grammy Awards, dédiée pour l’occasion, au Black Mamba.

Icône d’une génération, celle de l’après-Jordan, Kobe Bryant aura fait rêver les gens par milliers, à travers le monde. En France, l’impact de Kobe aura été fort. Aidé par celui de Tony Parker, le sport a depuis trouvé un vrai pied à terre dans notre pays, si bien que, il y a quelques jours, Paris et la France accueillaient pour la première fois de son histoire, un match de saison régulière, avec la rencontre entre Milwaukee Bucks et les Charlotte Hornets (116-103).

Quelques jours après cette parenthèse inédite et magique, le monde du basket pleure l’un de ses membres les plus célèbres, et cela, quelques semaines seulement après le décès de celui qui avait fait de la NBA, une véritable entreprise, l’ex-commissionner, David Stern.

Romain Prot