AMIENS SC – Luka Elsner : « Il y a zéro place pour les égos »

Luka Elsner Amiens Sc Football 0054 Leandre Leber Gazettesports 1017x678 1
Ⓒ Gazette Sports

Après des matches de Coupes, retour à la Ligue 1 ! Une nouvelle année à débuter avec la réception de Montpellier, joué il y a peu !

« Gaël (Kakuta, ndlr), s’entraîne, est en reprise mais il est encore un peu trop court, Chadrac (Akolo, ndlr) a repris, il est petit à petit en train de retrouver la forme, Christophe (Jallet, ndlr) et Mathieu (Bodmer, ndlr) s’entraînent. Ils se rapprochent d’être disponibles pour le groupe même si je pense que Christophe a un petit temps d’avance sur Mathieu. Pour Prince (Gouano, ndlr), l’intensité des entraînements progresse en individuel, on suit un principe de progression afin d’intégrer les entraînements collectifs. »

« Lahne va reprendre dimanche l’entraînement. Le seul point problématique, c’est Gaël, qui nécessite encore quelques jours. Le groupe sera très proche de celui qui a joué à Lille. Ghoddos peut débuter un match, c’est quelqu’un qui peut apporter un allant offensif, il peut nous permettre de rajouter des opportunités sur corner ou de frapper. »

Le rebond passera par le collectif

« Arrive un enchaînement de deux matchs à la maison où on doit reprendre goût à la victoire et être dans un esprit de compétition pour retrouver la victoire. »

« Au-delà du fait qu’on ait été conformes aux attentes, en terme d’état d’esprit affiché, d’esprit de groupe, il est nécessaire de mettre cela en forme pour empocher une victoire. Il faut garder cet état d’esprit, et y ajouter de l’enthousiasme, de l’audace, c’est-à-dire tirer plus, centrer plus. On s’est attaché à retrouver une stabilité défensive, mais il faut trouver maintenant un allant offensif pour être dangereux sur les buts adverses. »

« Il y a zéro place pour les égos, il n’y a que de la place pour le collectif, un collectif soudé. Il faut s’aider les uns les autres et l’esprit collectif est primordial. »

« Le mois de janvier est important pour retrouver le goût de la victoire, le classement fait que chaque match est important pour trouver des points. »

Un nouveau schéma tactique ?

« On se crée peu de situation en attaque. Sur les 2 derniers matchs le schéma a un peu évolué. Dans l’esprit du jeu et de marquer nous devons faire mieux et trouver l’équilibre entre le combat et la défense et s’approcher des 30 derniers mètres, trouver l’audace de tirer, de centrer. A la maison, le public nous aidera beaucoup. Il peut y avoir des tactiques différentes entre la maison et l’extérieur et je peux même évoluer tactiquement en cours de match. On dégage maintenant une sensation plus stable qui va permettre de se projeter vers l’avant. »

« Thomas (Monconduit, ndlr) m’a donné satisfaction sur ce poste-là (de piston droit, ndlr), il a les qualités de base et il a été formé à ce poste-là. Si sur un enchaînement de match, un joueur se trouve à un poste où il n’est pas habitué, il le fera pour le bien de l’équipe. On a à l’esprit de réussir notre match samedi, pour remettre d’aplomb ce que l’on a reconstruit ces dernières semaines. Il faut se concentrer sur nous et pas sur un esprit de revanche. Toutes les équipes ont trouvé que Montpellier était difficile à jouer. »

Savoir gérer sa combativité

« La gestion des émotions est presque aussi importante que la motivation. On doit être capable de maîtriser sa motivation et son agressivité. Il faut apprendre à gérer les faits extérieurs et savoir gérer sa frustration. »

« Je pense que recevoir autant de cartons est très handicapant. Ce n’est pas lié à notre position ou budget. Souvent les cartons étaient malvenus par sévérité ou par mauvaise gestion des émotions. On se doit de gérer cela beaucoup mieux. J’ai apprécié la combativité dont on a fait preuve, dans l’esprit Bongani avait débuté comme il fallait, mais encore une fois, il faut éviter les extrêmes et cette gestion du contrôle est importante. Je pense que sans combativité nous ne pourrons pas fonctionner, mais il faut qu’on la maîtrise. Si on ne gère pas quand ça ne va pas, on ne peut pas s’en sortir. Il faut que la tête soit à la mission et pleine d’envie dès la première minute, l’enjeu est trop important pour ne pas se donner à fond. »

Propos recueillis par Leandre Leber

Crédit photo : Leandre Leber – Gazettesports