AC AMIENOISE – Antoine Seguin : « Nous souhaitons tourner une page et en ouvrir une nouvelle »

62002007 10219998854389628 1123643378269945856 O
Ⓒ Gazette Sports
Publicité des articles du site GazetteSports

Aujourd’hui nous tirons le bilan de l’année 2019 de l’AC Amiénoise en compagnie d’Antoine Seguin, membre du bureau au sein du club.

Pouvez-vous nous parler de votre meilleur souvenir au club à l’issue de cette année ?

Le meilleur souvenir de cette année pour moi est la force collective que l’ACA a su dégager sur les grosses courses par étapes en remportant le prix par équipe aux 2 jours d’Amiens Métropole, mais aussi la 2ème place aux routes de l’Oise. On a su montrer que nous étions un groupe homogène avec un gros collectif capable de s’entraider et cela montre une évolution positive pour cette nouvelle saison qui va débuter, avec l’espoir d’avoir des bons souvenirs tout au long de l’année et non ponctuellement.

A contrario, quel serait votre plus mauvais souvenir ?

Le pire souvenir de l’année a été la perte d’un bon nombre de coureurs pour des raisons diverses. C’est toujours compliqué de perdre une grosse dizaine de coureurs pour un club de l’envergure de l’ACA. Malgré tout, on a voulu en tirer les bons enseignements et ne voir que le positif, cela a permis un renouveau pour le club avec une grosse remise en question sur de nombreux points, ce qui va nous permettre de partir sur des bases stables et saines pour la saison prochaine.

Quel bilan tirez-vous de l’année écoulée ?

Le bilan de cette année est positif. Du côté sportif nous avons stabilisé le nombre global de victoires, mais nous avons eu des résultats bien plus prestigieux que les années précédentes ce qui a permis au club de faire parler de lui. Du côté humain, la grande satisfaction de cette année est d’avoir pu accueillir un jeune cycliste originaire de Hong Kong, Kin Ming Ho pendant quatre mois. Le club lui a permis de découvrir la culture française mais aussi le cyclisme et le peloton français. Le club ressort grandi de cette expérience qui fut intense sportivement comme humainement.

Un moment du sport amiénois vous a particulièrement marqué en 2019 ?

Le souvenir de cette année pour le sport amiénois, et c’est pour le club une certaine fierté, est le titre de champion d’Europe de Corentin Ermenault en explosant son propre record de France, lui permettant de faire partie des meilleurs performeurs mondiaux de tous les temps sur la poursuite individuelle. Quand un garçon comme Corentin, qui a été formé au club, réalise de tels résultats, cela ne peut que rendre fiers les membres du club et ses formateurs.

Le titre européen sur piste de Corentin Ermenault a particulièrement marqué son club formateur : l’AC Amiénoise

Et dans le sport en général qu’est-ce que vous ressortez de cette année ?

Cette année 2019 a été marquée par un Tour de France plus que passionnant avec un Julian Alaphilippe qui a fait vibrer la France entière et un Thibaut Pinot impressionnant dans les Pyrénées ponctué d’un parcours plus qu’alléchant. On retiendra de ce Tour que des bons moments malgré la perte du maillot jaune et l’abandon de Pinot. Je souhaite aussi évoquer l’Amstel Gold Race qui à été incroyable de rebondissements avec la victoire de Van Der Poel au bout du suspense après une course lancée de loin.

Nous avons de grandes ambitions pour le futur

Qu’en est-il de vos attentes pour l’année qui débute ?

Nos attentes pour cette année ? Que le club soit présent et compétitif sur les nombreuses manifestations auquel il va participer. Augmenter notre nombre de victoires et que nos organisations se passent très bien. Bonne entente et plaisir seront les mots d’ordres pour cette année 2020. Nous repartons sur un cycle de 3 ans, nous souhaitons tourner une page et en ouvrir une nouvelle avec un nouveau maillot, de nouveaux partenaires et avec de nombreuses recrues. Tout cela va nous permettre de nous amener un certain vent de fraîcheur, qui ne sera que bénéfique pour le club. Nous avons de grandes ambitions pour le futur et nous espérons pouvoir y arriver avec le soutien de tous les acteurs qui permettent le développement du club.


La rédaction

Crédit photo DR