VOLLEY (F) : Prolonger la magie de la Coupe

Gazette Volley Rainneville
Ⓒ Gazette Sports

Au 4e tour de la Coupe de France, les M20F de Rainneville espèrent poursuivre leur « petit bonhomme de chemin ». Un souhait évidemment partagé par leur coach, Chloé Foratier.

Gazettesports : Cette agréable aventure en Coupe nationale semblerait presque vous surprendre…

Chloé Foratier : « Oui et non ! Etre de la partie à ce niveau de compétition apparaît, je le conçois, comme une jolie surprise. Bien que nous l’escomptions quelque peu (rire) L’effectif dont j’ai la responsabilité depuis cet été s’est constamment révélé perfectible et le demeure toujours aujourd’hui. La force des demoiselles est d’avoir su, pour le moment, élever leur niveau de jeu. Afin d’être au rendez-vous…

C’est un groupe que je suivais du coin de l’œil depuis quelque temps déjà. A l’origine depuis les tribunes puisque je scrutais, je l’avoue, les performances de ma petite sœur Adèle. Ensuite, l’opportunité m’a été offerte de m’asseoir sur le banc. Il s’agit d’une équipe attachante, qui s’efforce à donner le meilleur d’elle-même. Jusqu’alors elle pêchait parfois sur l’aspect mental. Cela s’améliore il semblerait… »

A l’origine depuis les tribunes puisque je scrutais, je l’avoue, les performances de ma petite sœur Adèle. Ensuite, l’opportunité m’a été offerte de m’asseoir sur le banc

Chloé Foratier

Gazettesports : Ce parcours, débuté en septembre et qui se prolonge dimanche « à la maison », vous a sans aucun doute procuré de belles émotions ?

Chloé Foratier : « Evidemment. Pour l’heure, le succès obtenu face au Touquet, au deuxième tour de cette compétition, me revient instantanément à l’esprit. Les demoiselles affichaient une farouche volonté de vaincre et elles y sont parvenues. Opposées à un adversaire très athlétique, elles se sont retroussées les manches si j’ose m’exprimer ainsi. Les supporters les ont transcendés, notre gymnase était copieusement rempli de surcroît. C’était un beau moment »

Gazettesports : Quelques désillusions peut-être également ?

Chloé Foratier : « Dans cette euphorie qui est la nôtre depuis le début de cette compétition, elles sont logiquement peu nombreuses. Tout en retenue, j’oserais pointer à l’index notre prestation face au VC Laon, au deuxième tour. Un rival que les filles ont appréhendé avec excès de confiance. Elles se sont elles-mêmes mises en difficulté, proposant une prestation peu glorieuse. Sans pour autant connaître la défaite…

Volleyball Lamvb Vs Rainneville Kevin Devigne Gazettesports 5
Chloé Foratier espère prolonger l’aventure tricolore

Parmi les autres déceptions, il y a la sortie prématurée de Lison lors de notre entrée dans cette Coupe de France. Une entorse et une défection lors de l’échéance suivante pour une demoiselle qui toutefois veillait à encourager ses coéquipières à mes côtés (rire) Ce groupe, c’est une bande de copines qui prend beaucoup de plaisir à évoluer ensemble. Par conséquent, un seul être vous manque et… »

Gazettesports : En cette période de vœux, quels pourraient être les vôtres ?

Chloé Foratier : « Continuer cette belle aventure humaine… Et nous serons d’ailleurs dans le vif du sujet dès ce dimanche. Pour le compte du 4e tour, nous accueillons Villejuif (94) et Savigny-sur-Orge (91). Efforçons-nous à ce que notre gymnase reste une forteresse imprenable (rire) Afin d’espérer prendre la mesure de nos adversaires, les filles n’ont pas relâché leurs efforts durant la trêve des Confiseurs. Je les avais même incitées à faire du footing… Le jeu en vaut il me semble la chandelle. Les premières nommées se déplacent précédées d’une réputation d’équipe solide, difficile à manœuvrer. Quant aux représentantes de Savigny-sur-Orge, j’avoue n’avoir aucune infos »

Gazettesports : Un dernier souhait en particulier ?

Chloé Foratier : « Que ce groupe continue à œuvrer et vivre toujours aussi sereinement. Toutes les filles s’entendent à merveille et cette équipe n’est pas constituée d’individualité. Sa force est son homogénéité.

Les relations qu’elles entretiennent avec moi-même et Angèle Dinouard, qui m’accorde un précieux coup de pouce depuis peu, sont bien définies. C’en est même troublant d’autant que nous évoluons avec certaines d’entres elles en Prénationale. Les demoiselles ont cette faculté à nous attribuer ce statut de coéquipières à responsables techniques. Cette belle harmonie pourrait bien nourrir les rêves les plus fous ? La vérité du terrain en sera une des réponses… »

  • A l’agenda

Pour le compte du 4e tour de la Coupe de France, les M20F de Rainneville accueillent, au gymnase communal de Villers-Bocage, Villejuif et Savigny-sur-Orge. Coup d’envoi des rencontres dès 11 heures.

Fabrice Biniek

Crédit photos : Gazettesports (Archives)