OMNISPORT : Mais où va le sport ?

Track 441242 960 720
Ⓒ Gazette Sports

À la lecture des médias, on est abasourdis avec tous ces scandales qui pleuvent sur le monde du sport, qu’il soit international ou Français.

En premier lieu, nous ne pouvons faire l’impasse sur ces problèmes de dopage qui éclaboussent le sport et pas seulement le cyclisme. On a trop longtemps critiqué le cyclisme qui est aujourd’hui (quasiment) un sport propre et qui en tout cas, n’a pas de leçon à recevoir. 

La grosse affaire du moment, c’est évidemment la suspension de la Russie des grandes compétitions mondiales. À commencer par les Jeux Olympiques de Tokyo mais quelque chose nous dit qu’un de ces jours, le président Poutine en personne va prendre le problème à bras le corps et demander au CIO de réintégrer les athlètes de son pays. 
Avec lui, tout est possible.

Le dopage c’est évidemment ce qui se passe dans le monde de l’athlétisme avec la dernière affaire qui secoue la Fédération Française avec cette athlète Ophélie Boxberger qui a été selon elle, « dopée à son insu ». Cela nous rappelle le cas voici vingt ans de Richard Virenque et qui clamait aussi son innocence. 

Le dopage est actuellement la source de la querelle, de la guerre plutôt,  entre Lance Armstrong et notre Bernard Hinault. L’Américain demande simplement à Hinault « de fermer sa grande… ». 


Triste à en pleurer.

Justement puisque nous sommes dans le cyclisme, il y a le cas de celui qui a été un des plus grands champions Français sur piste Florian Rousseau. Figurez-vous que Florian a été appelé par la Fédération Française d’athlétisme et il devient le Directeur de la Haute Performance dans le cadre de la préparation des Jeux de Tokyo. 
Pour Florian Rousseau, dont la carrière a été irréprochable et que nous avons bien connu, c’est la marque d’une certaine reconnaissance envers ce champion irréprochable.    

Ce n’est pas la première fois qu’un champion d’une discipline est appelée à servir une autre. Voici plusieurs années le champion des haies Stéphane Caristan avait été appelé à intégrer le staff d’une équipe professionnelle de football.


Le dopage concerne aussi la boxe

Et même la boxe féminine comme cela est arrivé avec cette Italienne Silvia Bortot qui a été contrôlée positive lors de son combat contre Djemilla Gontaruk.
Ce combat s’est déroulé le 28 octobre 2019 à Verone Bonifacio, et elle a été déclarée gagnante de très peu (96-94). Il aura fallu attendre des mois avant qu’on n’apprenne vraiment la nouvelle. 

Le sport c’est aussi ce qui concerne le volleyeur de l’équipe de France Earvin Ngapeth qui a été arrêté au Brésil pour harcèlement sexuel.
Cette triste et lamentable affaire concerne aussi un entraîneur français de patinage artistique.
Enfin, terminons par la violence comme celle survenue sur un terrain de football d’Amiens avec des équipes de jeunes et l’intrusion sur le terrain de jeunes masqués.

Alors, on se pose  la question : comment aujourd’hui encore aimer le Sport ? Pour notre part et en dépit de toutes ces dérives, nous l’aimons toujours. Même si notre optimisme inébranlable en a pris un coup.


Lionel HERBET

Crédits photo : droits réservés, image d’illustration

Publié par Lionel Herbet

Journaliste historique du sport Picard et Amiénois. Lionel est la mémoire des plus grands exploits sportifs de la région.