Les Gothiques sombrent à Rouen

Ar
Ⓒ Gazette Sports

Malgré un bon premier acte, les Gothiques étaient menés 2-0 après vingt minutes. Ils ont ensuite totalement craqué face aux assauts rouennais s’inclinant finalement sur le score sans appel de 8-1.

1er tiers : Amiens dedans mais derrière…

Pas de round d’observation dans cette partie où les deux équipes rentrent fort dans la rencontre. Sur un powerplay (Roy 1’28), les Gothiques sont les premiers à se montrer dangereux mais Halley, Giroux et Lehtinen butent alors sur Pintaric. Les minutes qui suivent voient les Rouennais se procurer des opportunités sur lesquelles Buysse se met en évidence.

Amiens peut à nouveau insister sur la cage adverse quand Roy rejoint de nouveau la prison (8’02), mais malgré un beau shoot dans le slot de Giroux à la suite duquel Romand est proche de prendre le rebond, les Gothiques échouent à prendre les devants dans cette partie. Après quelques minutes où les équipes se rendent coup pour coup, les Dragons profitent d’un contre sur lequel Ritz parvient à tromper Buysse d’un tir parfait (11’30 : 1-0).

Si les Gothiques réagissent dans la foulée, les deux tirs de Belharfi sont alors contrés devant la cage. Les Amiénois connaissent cependant un gros temps fort après le quart d’heure de jeu, mais sur la même action Halley, Prissaint à deux reprises ou encore Giroux, vont manquer l’égalisation. Malgré ces occasion franches, ce sont les Rouennais qui vont breaker peu après grâce à Thinel (17’54 : 2-0). Si Belharfi rejoint ensuite la prison (18’20), Drolet se procure une dernière grosse occasion, mais son tir frôle alors le cadre et son rebond est dévié juste au-dessus. Malgré vingt premières minutes de bonne facture, les Gothiques accusent un retard de deux buts.

2ème tiers : Les Gothiques sombrent

Rapidement dans ce tiers les Dragons croient s’échapper au score, mais leur but est finalement refusé car la cage avait bougé (20’43). Les Amiénois profitent ensuite d’un bon travail de Matima qui trouve Verrier dans le slot pour le but du 2-1 (23’39). Joie de courte durée cependant, puisque quelques instants plus tard, sur une récupération haute, Guttig trompe Buysse d’un tir imparable sous la barre (24’01 : 3-1). Moins d’une minute plus tard, les Picards encaissent un quatrième but sur un tir de Lamperier qui passe alors entre les jambes de Buysse (24’57 : 4-1). Savoye le remplace d’ailleurs dans la foulée.

Sonnés, les Samariens subissent encore la furia rouennaise durant quelques minutes, avant que Romand ne se procure enfin une nouvelle occasion bien stoppée par Pintaric (27’30). Si Verrier se montre à nouveau dangereux, ce sont bien les locaux qui vont à nouveau scorer par l’intermédiaire de Deschamps, qui ajuste parfaitement Savoye après un contre mené à trois contre deux (29’59 : 5-1).

Amiens n’y est pas dans ce deuxième acte, et après une perte de palet dans leur camp, les Picards peuvent remercier Savoye qui réalise un superbe arrêt face à Guttig dans le slot (34’02). Incapables de réagir, les Picards vont à nouveau craquer. Suite à une pénalité à l’encontre d’Halley (38’35), Chakachivili envoie un superbe tir sous la barre de Savoye pour accentuer l’avance rouennaise (39’23 : 6-1). Dépassés par des Dragons déchaînés, les Gothiques ont pris l’eau dans cette deuxième période…

3ème tiers : Le calice jusqu’à la lie

Rapidement en supériorité dans ce troisième acte (Guttig 40’38), les Gothiques se procurent de belles occasions mais butent alors sur Pintaric. Rouen réagit dans la foulée, mais Lucas Savoye s’interpose alors à trois reprises dans les minutes qui suivent. Malgré quelques nouvelles opportunités les Amiénois échouent à tromper Pintaric, tandis que de l’autre côté, les Rouennais ne se privent pas pour aggraver la marque par l’intermédiaire de Caron (48’16 : 7-1).

Dusseau rejoint ensuite la prison (49’39), et Richard remplace alors Pintaric dans la cage normande. Mais sur le powerplay les Picards peinent à se montrer dangereux. Langlais et Verrier rejoignent ensuite la prison (52’43), et les Normands en profitent alors pour donner encore plus d’ampleur au score grâce à Guttig (53’55 : 8-1). Et si Caron écope ensuite de 2min (54’46), les Gothiques butent alors à plusieurs reprises sur Richard.

En fin de rencontre, les occasions sont normandes, mais Savoye s’interpose alors à plusieurs reprises. 8-1 score final, c’est une véritable claque que les Amiénois ont reçu à Rouen. Une réaction sera attendue dimanche face à Angers.


Rouen – Amiens : 8-1 [(2-0)(4-1)(2-0)]

Buts pour Rouen : Ritz 13’30; Thinel assist Caron, Dusseau 17’54; Guttig assist Dusseau, Maia 24’01; Lamperier assist Thinel, Langlais 24’57 Deschamps assist Langlais, Pintaric 29’59; Chakiachvili en sup assist Roy, Guttig 39’23; Caron assist Cantagallo, Crinon 48’06; Guttig assist Roy, Chakiachvili 53’55

Buts pour Amiens : Verrier assist Matima, Sabatier 23’39;


Les autres résultats :

Chamonix Mont-Blanc – Briançon : 5-2
Mulhouse – Grenoble : 3-6
Nice – Bordeaux : 4-3 après prolongation
Angers – Gap : 5-2

CLASSEMENT :

1 Grenoble 55pts
2 Angers 54pts
3 Amiens 50pts
4 Rouen 46pts
5 Bordeaux 35pts
6 Mulhouse 33pts
7 Anglet 31pts
8 Chamonix Mont-Blanc 27pts
9 Gap 25pts
10 Nice 20pts
11 Briançon 5pts

Quentin Ducrocq

Crédits photos Kevin Devigne Gazettesports.fr