AMIENS SC : Luka Elsner et Sehrou Guirassy en conférence de presse

Ⓒ Gazette Sports
Publicité des articles du site GazetteSports

Après avoir vu leur confrontation avec Reims reportée pour cause de brouillard, les Amiénois de Luka Elsner se déplacent à Monaco pour stopper la série négative en cours.

« L’idée directrice, c’est de renforcer notre secteur défensif »

Luka Elsner : « Si on ne regarde que le match de Monaco, simplement sur l’état physique général, ça peut être un avantage sur le papier. Maintenant, de manière général, ce report n’est pas une bonne chose. Parce qu’on avait vraiment mis de l’intensité dans la préparation, dans les choix qui avaient été faits, dans l’approche du match. On avait senti les garçons très concernés. A nous de maintenir la bulle que l’on avait réussi à faire gonfler et de mettre de l’énergie à Louis II.« 

« Le schéma général et l’idée directrice, c’est d’absolument renforcer notre secteur défensif. Cette idée directrice n’était pas spécifique au match de Reims. C’est une voie générale que l’on doit suivre. L’idée n’a pas changé pour Monaco. Après, c’est un adversaire différent avec un schéma tactique différent. Cela peut engendrer des modifications sur certains postes mais le schéma est dans cet ordre d’idée. »

« J’espère que cette qualité de l’adversaire va permettre de tirer le maximum de nos joueurs »

« C’est la 4ème attaque en France. Cela devrait être la 2ème, parce qu’ils se procurent beaucoup plus d’occasions qu’ils ne marquent. C’est une machine, un arsenal offensif très impressionnant. Cela va nécessiter de notre part une attention extrême et j’espère que cette qualité de l’adversaire va permettre de tirer le maximum de nos joueurs. Je pense que c’est un défi assez intéressant. »

« Je pense que notre capacité à récupérer des ballons peut être une des clefs du match. Mais aussi notre capacité à être bien structurés et agressifs dans les 30 derniers mètres, de ne pas laisser leurs joueurs s’exprimer. Et il s’agira d’être capables de générer des projections rapides vers l’avant en utilisant des espaces libérés, notamment derrière leurs latéraux qui sont positionnés très haut et de réussir à traverser 50-60 mètres de terrain avec suffisamment de vitesse et de profondeur pour les mettre en difficulté comme on a pu parfois le faire en première mi-temps contre Montpellier. »

« Je sens une équipe avec un cœur énorme pour réussir à sortir de cette série de défaite par une vraie performance. Je sens une énergie présente. La veille du match contre Reims, la séance était très concentrée, très concernée, avec beaucoup de communication positive, des joueurs qui étaient dedans. »

« Il faudra être bons offensivement »

Sehrou Guirassy : « On connaît la force offensive de Monaco avec des joueurs comme Ben Yedder, Slimani… Après on sait que défensivement c’est plus compliqué, ils prennent beaucoup buts, il faudra être bons offensivement mais également défensivement car c’est plutôt une équipe costaude en général.

Si tu bosses pour l’équipe, à un moment donné tu es récompensé. En ce moment, on prend beaucoup trop de buts donc il va falloir s’arracher, les attaquants et les ailiers, tout le monde, pour minimiser cette phase-là, car en Ligue 1 quand tu prends beaucoup de buts c’est difficile de gagner quand tu prends 2 ou 3 buts par match, sauf le Paris Saint Germain c’est difficile de remonter ce score là.

Tu ne peux pas jouer contre toutes les équipes de la même façon, il y a des équipes qui ressortent mieux la balle que d’autres. Demain nous allons jouer contre Monaco, on va discuter avec le coach par rapport à ce qu’il va attendre des joueurs, si on va devoir aller les chercher ou les attendre pour mieux contrer. Mais en tout cas il faut s’améliorer tous ensemble. »

La Rédaction

Crédit photo : Leandre Leber – Gazettesports