VOLLEY (F) : Le LAMVB, l’hiver au… show

Volleyball Lamvb (f) Vs Acbb (reynald Valleron) (41)
Ⓒ Les représentantes du LAMVB auront-elles le sourire face à la lanterne rouge ?

Irrésistibles face au Vesinet Stade Saint-Germanois (3-0), les protégées de Clément Bévilacqua ont préservé leur invincibilité. Accentuant également leur avance en tête du classement de N3.

Le Longueau Amiens Métropole VB ne serait donc pas un Colosse aux pieds d’argile ! Préoccupées par le maintien lors des trois coups d’ouverture de la saison, les demoiselles placées sous la responsabilité de Clément Bevilacqua se sentiraient-elles subitement pousser des ailes ? Et si le sujet demeure toujours « tabou », leur (étincelant) succès acquis aux dépens de leur dauphin, Vésinet Stade Saint-Germanois VB (3-0) leur offre l’opportunité de s’envoler au classement.

« Nous avons effectivement réalisé un grand pas vers notre objectif initial. Il serait agréable de l’entériner d’ailleurs par une nouvelle satisfaction, en fin de semaine, opposé au Vincennes VB » argumente Clément Bevilacqua, responsable technique local tout sourire. Tout en refusant, malicieusement, de s’attarder sur l’après…

Le recadrage orchestré vendredi lors de la séance d’entraînement s’est révélé bénéfique. Les filles ont été particulièrement performantes dans le secteur offensif

Clément Bevilacqua

Et si ce « renouvellement de bail » ne paraît plus faire l’ombre d’un doute, les partenaires d’Eléonore Malivoir envisageraient-elles de troquer leur actuel bleu de chauffe au profit de l’habit de lumière ? Une chose semble certaine, les ambassadrices du LAMVB ne pourront plus avancer « à pas feutrés » très longtemps.

Corinne Thierry N3f Lamvb 3 0 Vesinet 2019 168
Les Amiénoises enregistrent un nouveau succès et demeurent toujours invaincues cette saison

« Le recadrage orchestré vendredi lors de la séance d’entraînement s’est révélé bénéfique. Les filles ont été particulièrement performantes dans le secteur offensif» commente le coach amiénois. Avant d’ajouter : « Les filles paraissent aussi gagner en maturité. Elles ont d’ailleurs géré au mieux la partie émotionnelle de cette rencontre dite « au sommet », veillant notamment à faire abstraction de l’environnement ».

Face à des Parisiennes qu’il considère toujours comme un « sérieux prétendant à l’accession », les coéquipières de Julie Cadart ont su « prendre leurs responsabilités, s’affirmer dans les périodes difficiles »

Tout en maîtrise, s’appuyant sur une « grosse qualité de service et un bloc très performant », le LAMVB a donc pris soin de justifier son statut de leader invaincu. Solidement installé en tête du classement, l’association – à l’image de son entraîneur d’ailleurs – s’attache toutefois à la conserver bien sur les épaules.

Certains ironiseront peut-être sur ma faculté à vouloir botter en touche mais tant pis !

Clément Bevilacqua

« Certains ironiseront peut-être sur ma faculté à vouloir botter en touche mais tant pis ! Je le réaffirme, ce championnat est loin, très loin d’avoir rendu son verdict. Certes, nous sommes actuellement en ballottage favorable mais la phase retour nous réserve quelques déplacements périlleux. En l’occurrence face à notre adversaire du jour mais également les représentantes du VC Saint-Polois et de l’UGS Porte de l’Essonne, structures ambitieuses qui ont à cœur de remettre les pendules à l’heure ! Ces bras de fer seront très compliqués, sans faire offense aux autres formations qui bataillent à ce niveau. Avec cette nouvelle étiquette sur le dos, nombreuses structures sont animées par l’envie de nous faire trébucher, de mettre un terme à notre belle série de victoires » argumente Clément Bevilacqua. Lequel préfère « savourer l’instant présent »… avant de se projeter vers un avenir qui attise les « rêves les plus fous ».

Lamvb
Y’a de la joie actuellement dans les rangs du LAMVB
  • LONGUEAU – Gymnase Pellerin. Longueau Amiens Métropole VB bat Vésinet Stade Saint-Germanois 3-0 (25-16 en 23’, 25-22 en 28’, 25-20 en 26’) Arbitres : MM. Deresme et Eloi.
    • LAMVB : Lentz, Carreel (L), Cadart, Loubard, Leclère, Allemeersch, Canlers, Darras, Malivoir, Lapeyronie, Devaux (L), Yuwei.

Fabrice Biniek

Crédit photos : Corinne Carreel – LAMVB