Amiens SC : Conférence de presse Luka Elsner avant la réception de Strasbourg

Ⓒ Luka Elsner n’a pas mâché ses mots en conférence d’après-match, tout en faisait également son autocritique
Publicité des articles du site GazetteSports

Après une trêve, la reprise a sonné en retrouvant Strasbourg. Un pensionnaire de Ligue 1, monté lors de la même saison que l’Amiens SC. Les Picards avaient terminé sur une défaite quand leurs adversaires du week-end l’emportait. Pour autant, les Alsaciens voyage mal en ce début de saison…

Des absents et des questions

On est toujours inquiet quand un joueur part en sélection. Même si Bongani (Zungu, ndrl) est revenu blessé, sa blessure ne semble pas importante. On essaye de faire des programmes individualisés. Le manque de 1 ou 2 joueurs n’empêche pas de s’entraîner pour les matchs à venir. Les jeunes s’entraînent avec nous et cela nous permet de les mettre en match amical et de faire une évaluation.

Diabaté revient d’une entorse mais s’il rentre dans un contact on est en danger d’accentuer l’entorse. On ne va pas l’utiliser avant début décembre. Bongani a une légère entorse et il pourra reprendre après, pour le match de Montpellier. Arturo est suspendu quant à lui.

Mendoza est revenu depuis jeudi. Les premières évaluations sont positives. Physiquement il est en bon état, on verra après la séance du jour.

Moussa (Konaté, ndrl), on a encore une réflexion autour de lui, il n’est pas à 100%. Peut-il sur une une partie du match avoir un impact ? Il se rapproche mais on n’y est pas encore. Il a eu 3 semaines d’arrêt total, on ne veut pas aller trop vite en besogne au vu du mois de décembre.

Un adversaire fragile mais qui se relève

Strasbourg mérite beaucoup de respect. Leurs dernières sorties ont été très positives, avec des points pris et des buts marqués. Les résultats à l’extérieur n’ont pas d’influence sur leur préparation mentale. Nous avons nos certitudes et convictions et nous verrons demain. Leur dynamique est très positive, pour eux la mauvaise passe a été franchie, leur dynamique sur les derniers matchs a été bonne. A nous de les mettre à défaut avec de l’entrain et de l’élan. C’est un match qui sera intense.

Il y a une histoire commune, partagée par les deux clubs. C’est un facteur qui impacte plus ce qui est entoure le match que le match lui-même. On s’attache à être performants sans être impactés par ce genre de chose. Nous aurons nos supporters et sur les moments clés du match, ils sauront donner de la voix et donner de l’énergie aux joueurs.

Nous sommes dans un championnat délicat, chaque weekend c’est un match clé. Tous les points à disposition sont importants. Les semaines passent et le championnat est toujours aussi serré. Reims ou Monaco ou Dijon seront également des matchs clés.

Les Strasbourgeois ont leurs soucis mais nous aussi en avons à travailler : notre gestion des matchs, avoir un équilibre entre l’attaque et la défense et avoir une cohérence de toute l’équipe sur cet aspect là. Il faut que l’on ait une défense de fer.

Un conseil aux joueurs : qu’ils profitent de leur carrière

Dans la foulée de l’accident des joueurs de Metz, nous avons pris la parole avec John Williams pour évoquer ce genre de chose. Une carrière, il faut y faire attention et apprécier le goût de passer du temps sur le terrain. J’espère que l’issue sera positive pour les deux joueurs. On doit faire ce métier avec passion et plaisir et prendre au jour le jour ce qui nous est donné parce que ce n’est pas éternel.

J’ai eu l’occasion de visiter la cathédrale (les joueurs de l’Amiens SC porteront un maillot à son effigie à l’occasion de ses 800 ans à l’occasion de cette rencontre, ndlr) et on est pris d’un calme et on devient tout petit. Cela force la modestie, c’est un monument exceptionnel. Le plus représentatif de la ville est l’accueil et la gentillesse des Picards !

Propos recueillis par Leandre Leber

Crédit photo : Leandre Leber – Gazettesports