BASKET-BALL : Toujours pas de victoire à l’extérieur pour l’ESCLAMS

Basket Esclams Longueau Vs Juvisy 0038 Leandre Leber Gazettesports
Ⓒ Gazette Sports

Ce samedi soir, l’ESCLAMS se déplaçait sur le parquet de Gravenchon pour obtenir son premier succès à l’extérieur. 

Après son succès face à Poissy à domicile et une trêve d’une quinzaine de jours, les joueurs de Stéphane Noé retrouvaient les parquets avec l’objectif de poursuivre sur leur bonne série. 

L’ESCLAMS court après le score 

Après une entame de match plutôt satisfaisante où ils sont au contact de leurs adversaires, les visiteurs prennent un écart dans la fin du quart-temps pour basculer avec un déficit de dix points (26-16). Les dix minutes suivantes sont un peu similaires. L’ESCLAMS fait jeu égal sans parvenir à réduire l’écart avant de prendre un nouvel éclat avant la pause et de basculer avec seize points de retard (56-40). “On est tombés sur une équipe qui avait le couteau entre les dents et qui était dans l’obligation de résultat”, estime Stéphane Noé avant de poursuivre, “notre première période n’est pas mauvaise mais on prend deux éclats qui font mal à chaque fois”. 

Les visiteurs lâchent petit à petit 

Après avoir pensé revenir suite à une bonne entame de seconde période et plusieurs paniers à trois points, la GreenTeam va voir son adversaire lui mettre définitivement la tête sous l’eau. “Nous ne sommes pas assez agressifs en défense et nos leaders défensifs ne sont pas au niveau espéré. On offre trop souvent des paniers et de notre côté on loupe encore beaucoup de lancers-francs”, souligne le coach amiénois avant de rappeler que son équipe “souffre d’un déficit physique sur certains postes qui complique leur tâche défensive”. Un manque défensif qui va permettre à Gravenchon dans le sillage d’Aboussalam (27pts) de tuer tout suspens. Avec un 33-15 dans le troisième quart-temps, les locaux doublent leur avance et s’assurent la victoire. La fin de match est alors anecdotique et voit Gravenchon remporter le dernier quart-temps (22-19), pour une victoire finale 101-74. Une lourde défaite qui déçoit Stéphane Noé : “Perdre sur le parquet de Gravenchon n’est pas forcément une contre-performance mais perdre avec 27 points d’écart c’est plus dérangeant”. Avant de poursuivre, “on n’arrive pas à être cohérents sur nos matchs à l’extérieur depuis le début de saison et il va falloir changer cela”. 

« Nos conditions d’entrainement sont inadmissibles »

Une défaite que le coach Samariens explique par deux principales raisons sans pour autant trouver d’excuses. “Aujourd’hui on est la pire défense de NM2, ce qui est un réel problème car on a besoin de s’appuyer sur notre défense pour gagner des matchs”. La deuxième raison est elle extra sportive, “malheureusement on a joué comme on s’est entraînés durant la trêve. Les conditions d’entraînement durant ses quinze jours ont été plus que compliquées. Dans le gymnase, il fait froid, on n’a pas d’eau chaude, il y a des fuites d’eau, c’est donc compliqué dans ces conditions de s’entraîner et de préparer le match correctement”. 

En espérant que les conditions d’entraînements seront meilleures, l’ESCLAMS aura l’occasion de se reprendre la semaine prochaine avec la réception de Rennes. En espérant que les petites blessures contractées ce samedi soient soignées d’ici là. 

Gravenchon Esclams Stats

Gravenchons – ESCLAMS : 101 – 74 (26-16, 30-24, 33-15, 22-19)

Aurélien Finet

Crédit Photo : Léandre Leber – Gazettesports