VOLLEY-BALL : Un match compliqué, mais une large victoire pour les Aigles

Les Aigles vs Grenoble - 26 octobre 2019
Ⓒ Léandre Leber – GazetteSports

Après un match d’exception face à Toulouse ce mardi 22 octobre, les Aigles ont enchaîné avec leur troisième journée de championnat Élite ce samedi 26 octobre. Cette rencontre face à Grenoble s’est clôt sur une victoire pour les Amiénois (3-0).

Les Aigles comptaient sur ce match pour pouvoir effacer le faux pas face à Villejuif et aller de l’avant. Cela est maintenant chose faite puisqu’ils ont remporté les trois points de la victoire dans un match serré face à Grenoble.

Les Aigles prennent les devants

D’entrée de jeu, les Grenoblois marquent les deux premiers points du set. Alors que les Aigles tentent de revenir au score, les visiteurs imposent leur rythme et prennent de l’avance (4-8). Le central José Ilidio Ninao et le réceptionneur-attaquant Didier Sali Hilé dévoilent une belle puissance d’attaque en ce début de set (et jusqu’à la fin du match) et permettent aux Aigles de récupérer des points (8-9). Les Grenoblois se défendent bien et mettent les Aigles en difficulté pour mettre en place leur offensive, mais le Belge Pieter Bormans parvient à trouver une occasion de marquer et permet une première égalisation (9-9) qui perdure ensuite (10-10 ; 12-12 ; 15-15). Les équipes sont au coude à coude mais les Aigles enchaînent brusquement les points et parviennent à prendre un large avantage à la fin du set (22-19). Lors de la balle de set, le public se lève et les Aigles remportent la première manche (25-20).

La partie se resserre

Jusqu’au milieu du deuxième set, les équipes ont des difficultés pour se départager (10-10 ; 12-12). Les Grenoblois dévoilent une bonne vision du jeu et finissent par devancer les Samariens de deux points (12-14 ; 13-15 ; 14-16). En mauvaise posture face aux Grenoblois (19-23 ; 21-23), les Aigles doivent se montrer solides pour espérer remporter le set. Au retour du temps mort demandé par l’entraîneur grenoblois, les Amiénois remontent au score (23-23), puis s’en suit une prolongation du set. Ce sont les locaux qui parviennent à clore le set (29-27).

Au démarrage de la troisième manche, les égalités s’enchaînent à nouveau (3-3 ; 4-4), avant que Grenoble ne creuse un premier écart 8-4. Le capitaine de l’équipe amiénoise, Mehdi Hachemi, montre un nouveau visage et envoie de nombreuses frappes plus intenses. Les Samariens réduisent doucement l’écart (7-10) jusqu’à parvenir à une égalisation (14-14). Un service bien réalisé par Didier Sali Hilé permet aux Aigles de reprendre l’avantage. Cet avance n’est pas conservé, mais les scores sont encore une fois très accrochés (18-19 ; 21-20). Une frappe du passeur macédonien Marko Stosic permet aux Amiénois d’engager la balle de set (24-23). Comme lors du second, le troisième set est longuement prolongé mais les Aigles finissent par s’imposer et sortir vainqueur du match (30-28).

Vollley Ball Amiens Vs Toulouse Kevin Devigne Gazettesports 9

Un match qui a laissé place à de l’inquiétude

Satisfait d’avoir remporté les trois points de la victoire, Ali Nouaour, l’entraîneur des Aigles, affichait une certaine déception : « Je suis satisfait par le résultat, mais pas par le contenu. On joue mardi contre une équipe de Ligue A, on est capables de faire de très belle choses. Et ce soir, on joue contre une équipe qui, malheureusement, fait un début de championnat un petit peu compliqué avec deux défaites, et on joue calmement. Les Grenoblois jouent à leur rythme donc on rentre dans le piège. Il a fallu qu’au dernier moment on mette un coup de puissance pour gagner le premier set, mais j’étais relativement inquiet pendant tout le match. »

Le coach amiénois se questionnait d’ailleurs sur les raisons de ce contenu livré par ses joueurs. « Est-ce-que le match de mardi a beaucoup coûté physiquement ? Parce qu’il y a quand même eu quatre sets très accrochés, donc est-ce-qu’on a eu les jambes un petit peu coupées ? »

Les Aigles ont su montrer qu’ils avaient les capacités pour revenir au score quand il le fallait, mais selon l’entraîneur, ils se sont « rendus le match très compliqué« . « On a une longue saison qui nous attend, donc quand on peut tuer le match, faut le tuer. Il faut qu’on commence à faire peur. On ne peut pas se permettre de jouer comme ça, au rythme de l’équipe« . Au sujet du rythme, le capitaine de l’équipe amiénoise, Medhi Hachemi, ajoutait : « Je pense qu’on manque un petit peu de rythme parce qu’il y a des hauts et des bas dans le jeu. Des fois on est présents, on est dans le rythme, et d’un coup le rythme n’est plus là. Je pense qu’on n’a pas encore trouvé notre vrai jeu. Mais on a quand même réussi à avoir la victoire contre cette belle équipe de Grenoble qui a un très beau jeu. Ils sont pas mal, ils ont un bon fond de jeu et c’est ce qui fait que le score était serré. Je pense que si on retrouve notre rythme, on sera encore meilleurs. »

Le capitaine amiénois rappelait aussi que l’effectif se dote de nouveaux éléments et de cela peut découler un certain manque d’automatisme, de cohésion, « on n’a pas encore un bon fond de jeu. Mais ça va venir, il faut qu’on travaille pour avancer. En espérant l’avoir très bientôt parce qu’il y aura d’autres équipes beaucoup plus intéressantes, avec un jeu encore plus efficace. Il faut qu’on soit présents si on veut aller plus loin dans le championnat. »

Troisième journée – Championnat Élite

Samedi 26 octobre, à 20h – Coliseum

AMIENS VS GRENOBLE (3-0)

(25-20 ; 29-27 ; 30-28)





Angélique Guénot

Crédits photos : Léandre Leber & Kévin Devigne – GazetteSports