BASKET-BALL : Stéphane Noé : “Les frustrations exprimées par certains joueurs me déçoivent“

Basket Esclams Longueau Vs Juvisy 0050 Leandre Leber Gazettesports
Ⓒ Gazette Sports
Publicité des articles du site GazetteSports

Après la victoire de son équipe à domicile contre Poissy, Stéphane Noé est revenu sur le match. Malgré la victoire, le coach Amiénois n’était pas satisfait, la faute notamment à des frustrations individuelles de la part de certains joueurs. 

L’objectif de victoire est rempli, il y a de la satisfaction je suppose ? 

On retiendra juste que l’objectif est rempli, on a gagné et pris les deux points. Il y a de la satisfaction que par rapport à cela, il n’y a pas de satisfaction pour le reste. 

Pourtant le match est cohérent, avec 91 points inscrits à la deuxième meilleure défense et en les laissant sous la barre des 80 points ? 

Oui enfin c’est la douzième meilleure attaque et on en prend presque 80 donc je ne suis pas forcément satisfait. Mais surtout les frustrations exprimées par certains joueurs me déçoivent. Après oui on fait un bon match, le public est content. On est à deux victoires, c’est bien on va se satisfaire de cela. 

Vous ne retenez rien ce soir dans le contenu, pourtant, il y a eu des choses intéressantes ? 

Plus par moins ça fait toujours moins, en mathématiques c’est comme cela non ? Oui il y a des choses intéressantes. On a vu un gros match d’Aziz des deux côtés du terrain, un bon match de beaucoup de joueurs avec un box score bien réparti ce qui nous permet de gagner, mais les frustrations m’énerve profondément. 

Vous avez fait preuve une nouvelle fois de caractère pour réagir dans vos moments faibles, cela devient une vraie force ?

Oui, après on est à plus 9 à la pause, on rentre dans le vestiaire tête basse et on revient sur le terrain faire de “la merde”, ce qui permet à l’équipe adverse de revenir. Ensuite on a une réaction oui, enfin ça passe car on est à domicile face à une équipe qui est de notre niveau mais à l’extérieur, contre une équipe un peu plus forte on prend une rouste avec ces attitudes. La semaine dernière cela avait déjà été un peu le cas, je l’avais caché mais là je n’ai pas envie. 

Ce soir vos sentiments sont mitigés ? 

Non, pas mitigé, mais je suis frustré par certaines attitudes. On devrait être contents mais certains ne le sont pas. Tant pis, ils devaient avoir une coupure pendant la “trêve”, ils ne l’auront pas. 

Après une petite “trêve”, vous allez avoir un nouveau bloc de 3 matchs avec deux déplacements. Quel bilan faites vous de ce début de saison ? 

On n’est pas forcément en avance sur notre tableau de marche. J’aurais aimé que l’on bascule à 3V-3D, au lieu de 2V-4D et je pense que l’on aurait pu prendre le match à Liévin. Est-ce-que c’est un bon bilan ? Non, mais on va se contenter de cela. On revient à leur hauteur et on espère remonter un peu au classement. 

Vous aviez eu du mal à 8 la semaine dernière, aujourd’hui cela a moins été le cas ? 

Oui, après on a un peu de mal quand même sur la fin mais l’adversaire n’était pas le même la semaine dernière sans manquer de respect à Poissy, Cergy est bien supérieur. Après c’est aussi à nous de mieux gérer notre avance pour pouvoir mieux négocier ces coups de moins bien. 

L’ESCLAMS a maintenant 15 jours pour préparer le déplacement à Gravenchon pour enchaîner et décrocher un premier succès à l’extérieur. Une rencontre qui sera la première d’un bloc de trois avec la réception de Rennes équipe qui va jouer les premiers rôles et un déplacement à Tourcoing.

Aurélien Finet

Crédit Photo : Léandre Leber – Gazettesports