FOOTBALL : Rachid Rhafradi : « C’est une très belle défaite »

72753864 972226516456722 553982894930919424 N
Ⓒ Gazette Sports
Publicité des articles du site GazetteSports

Éliminés en prolongations face à Senlis, les pensionnaires de D1 de l’Amiens RIF ont livré une prestation exemplaire. Interrogé en fin de match, le coach amiénois, Rachid Rhafradi, ne cachait pas sa fierté.

Un coach paradoxalement très heureux

Premièrement, l’entraîneur revient sur le résultat, et reconnait la supériorité de l’adversaire dans les détails : « Il n’a pas manqué grand chose, ce sont des petits détails qui font la différence sur la longueur. Ce sont des petits détails qui étaient en leur faveur (ndlr : Senlis) et malheureusement on n’a pas su les mettre à notre avantage et c’est ce qui fait qu’aujourd’hui, on perd. Mais on y a bien cru, on les a fait bien douter, parce qu’à un moment donné, ils commençaient à déjouer, on y a cru, et voilà, le sort fait que ce sont eux les gagnants et nous les perdants. »

Florian Kuzac célébrant son but de manière acrobatique. Malheureusement pour lui, Senlis égalisera quelques minutes plus tard.
Florian Kuzac célébrant son but de manière acrobatique. Malheureusement pour lui, Senlis égalisera quelques minutes plus tard.

Le RIF s’était ouvert la route du sixième tour à la 81e, avant de se faire reprendre avant le temps additionnel, un but qui a coûté cher, mais que Rachid Rhafradi explique : « C’est dommageable. A la 89e, ils mettent ce deuxième but, et c’est ça les détails. Si on avait eu les nerfs un peu plus solides, on aurait été un peu plus concentré, on aurait pu peut-être l’emporter, mais on ne peut pas leur en vouloir, avec la bataille qu’ils ont livrée. Il y a un peu de fatigue, et eux sont mieux préparés, ça fait la différence. »

Une défaite pour aller de l’avant ?

Malgré la défaite, le RIF peut être fier de son match. Le technicien amiénois,,compte sur ce match pour aller de l’avant en championnat : « On n’a pas à rougir de notre prestation, loin de là. On les a vraiment mis en difficulté, on a respecté un plan de jeu qu’on avait travaillé, on a montré nos valeurs, des qualités, qu’on avait un groupe extraordinaire aussi. Globalement, c’est un très belle défaite, c’est un peu drôle à dire, mais c’est une belle défaite. Un match de coupe de France contre une R1 quand on est en D1, ce n’est pas la même routine qu’en championnat, car dans notre championnat, on doit être au-dessus avec une ou deux équipes, et pour l’instant on a du mal à démarrer, à grimper, à enclencher le pas. On espère que ce match va nous servir de levier pour le reste de la saison. En championnat, on n’est pas à notre place, et ils (ndlr : les joueurs) le savent. Parce que c’est la Coupe aussi, on joue une équipe d’un rang supérieur, donc la motivation est décuplée. A eux de se servir de ce qu’ils ont produit aujourd’hui pour le répéter dimanche prochain.« 

En rentrant aux vestiaires, El Jilali craque et fond en larmes, notamment après une erreur menant au quatrième but. Malgré ça, le coach est plus que fier de ses hommes « Je suis totalement fier d’eux, et je leur ai dit d’être fiers d’eux-mêmes. Comme j’ai dit, ils n’ont pas à rougir, mon gardien est au bord des larmes parce qu’on prend ce quatrième but, mais il y a la fatigue, le manque de lucidité, donc, il fait attention, il se relâche, mais on ne va pas le blâmer, il a vingt ans, il a fait une super bonne partie, ils nous a maintenu en vie dès le début. Après, la différence entre un gardien et un autre joueur, c’est que quand il fait une erreur, ça se paie direct malheureusement.« 

Romain Prot

Crédits photos – Romain Prot – Gazettesports.fr

Amiens RIF (D1) – USM Senlis (R1) : 3-4 a.p (1-1)

5e tour de la Coupe de France

Dimanche 13 octobre 2019 – 15h – Stade Jean Renaux

Buts : JP Kuzac (17′), F Kuzac (81′, SP), Dahchouri (120′, SP) pour Amiens RIF; Kouamé (22′), Milandou (89′, 106′), Riet (113′) pour l’USM Senlis

Amiens RIF : El Jilali – Boudil, Bouzagou, Kalkar, Freville – Sene, JP Kuzaj El Maftah – Dahchouri, F Kuzac, Bazzah

Remplaçants : Ramdani, Del Laado, Leleu, Kassrioui, Attalbi

Entraîneur : Rachid Rhafradi