FOOTBALL : L’Amiens SC sur une bonne dynamique

Ⓒ photos d’archives –
Publicité des articles du site GazetteSports

Entre deux formations préoccupées quant à leur avenir au sein de l’Elite, l’Amiens SC a réalisé une belle opération comptable (1-2). S’imposant sur la pelouse d’un promu messin qui n’aura jamais abdiqué.

Galvanisés par leur probante sortie face à l’Olympique Lyonnais (2-2) où ils n’avaient jamais baissé les bras, les hommes de Luka Elsner ont saisi l’opportunité de faire main basse sur une confrontation à enjeux. Une plus-value qui permet à l’ASC de créditer leur capital de trois nouveaux points… Tout en réalisant une belle progression au classement, il veillait aussi à renouer avec un succès hors de ses bases qui le fuyait depuis près de neuf mois et 12 rencontres !

Vite en action, les hommes de Luka Elsner affichaient d’emblée l’envie de bien faire mais il fallait toutefois patienter la demi-heure de jeu pour que la troupe locale connaisse sa première véritable frayeur. Sur un centre de Juan Otero, Sehrou Guirassy se heurtait au portier messin Oukidja !

Abnégation et détermination, la « patte » Luka Elsner ?

Un court instant déstabilisé par la sortie prématurée de Jallet (remplacé par Lefort), les amiénois repartaient alors de l’avant jusqu’à être récompensés de leurs efforts. Suite à un corner décliné en deux temps, Blin s’appliquait à « déposer » le cuir sur le crâne du remuant Guirassy (0-1 ; 40’) Ascendant psychologique qui se révélait légitime pour une troupe « Haut de France » souveraine et bien en place afin de déjouer les quelques velléités messines… Sur leur lancée et sitôt la pause, les visiteurs assénaient un nouveau coup fatal à une équipe lorraine lymphatique : Dibassy concrétisait une belle occasion de Guirassy (0-2 ; 54e)

Luka Elsner ne dissimulait sa satisfaction sitôt ce succès amiénois à l’extérieur

Je suis très content aussi bien du résultat que de la performance. Sitôt le but encaissé, nous avons eu des soucis car notre hôte a pris des risques. Nous avons souffert mais je suis ravi que nous ayons su tenir

Sur son « petit nuage », l’Amiens SC était tout près de (re)décrocher la lune ! Sollicité par Kakuta, Gnahoré était alors devancé par l’ultime rempart messin, sorti en catastrophe… (58e) Rappel à l’ordre qui sonnait aussi la révolte dans les rangs du FC Metz qui – doucement mais sûrement – laissait apparaître un visage bien plus conquérant. Et Habib Diallo découvrait un malin plaisir à faire un joli pied de nez à la défense amiénoise. Esseulé et se jouant de la vigilance des deux centraux, il mystifiait l’infortuné Gürtner venu à sa rencontre (1-2 ; 68e) De quoi susciter de légitimes sueurs froides au sein d’une formation amiénoise qui réussissait à faire le « dos rond ». Qui, si elle devait plier n’allait cependant pas rompre. Une ténacité dont le responsable picard se félicitait durant le « Grand Oral » d’après match : « Je suis très content aussi bien du résultat que de la performance. Sitôt le but encaissé, nous avons eu des soucis car notre hôte a pris des risques. Nous avons souffert mais je suis ravi que nous ayons su tenir… » confiait-il avant d’ajouter : « Nous sommes bien entrés dans ce match, ne leur laissant jamais prendre le dessus. Puis nous réussissons à marquer par deux fois, sur coup de pied arrêté »

Tout sourire, Luka Elsner admettait cependant qu’il demeure « des choses à travailler. Beaucoup de choses positives sont à extraire de ce duel. Pour autant, il reste des périodes où nous n’apparaissons pas sereins »

Faire cela à l’extérieur n’est pas anodin !

Sur le plan tactique, l’intéressé saluait la maîtrise de son groupe : « En première période, nous étions plutôt bien organisés, parvenant à sortir le ballon plutôt correctement. Toutefois, nous n’étions pas très dangereux par manque de profondeur. Malgré tout, nous n’étions pas en péril défensivement et avions la maîtrise du ballon. Faire cela à l’extérieur n’est pas anodin. Nous avons dévoilé de la combativité, réussissant à scorer aux moments opportuns. C’est peut-être ce qui nous avait fait défaut lors des rencontres précédentes »

Ravi d’enregistrer une nouvelle victoire – après celle face au LOSC – le coach amiénois avouait avoir eu quelques inquiétudes sur son banc. Surtout après la réduction du score : « J’étais moins serein que les joueurs je l’admet »

Christophe (Jallet) laisse apparaître un gros hématome au niveau de la hanche

Soulagé, il tirait (aussitôt) enseignement de cette fructueuse escapade à l’Est. Convaincu que son groupe continue à progresser, il se félicitait que celui-ci « apprend de ses erreurs » Un effectif qui privé de l’expérimenté Christophe Jallet – « il souffre d’un gros hématome au niveau de la hanche » –  est néanmoins parvenu à ses fins.

Au diapason, l’Amiens SC pourrait-il s’octroyer une nouvelle bonne note dès mercredi soir avec la réception des Girondins de Bordeaux ? Une perspective qui ne saurait déplaire à un Luka Elsner qui – sans faire grand bruit – commence à faire parler de lui. Incontestablement…

Fabrice Biniek

Crédit photo : Gazettesports (Archives)

A lire également

FOOTBALL : Un bon nul pour l’ASC (b)