FOOTBALL : Luka Elsner face à la presse avant la rencontre face à Metz

Ⓒ Gazette Sports
Publicité des articles du site GazetteSports

Après avoir fait un bon match nul avec des valeurs combatives contre Lyon, l’Amiens SC se déplace à Metz, une formation qui vient de subir 3 défaites. Les deux équipes ont le même nombre de points.  L’enjeu est donc de gagner pour laisser un concurrent direct au maintien à distance !

Les forces en présence

« Moussa ne va pas très bien, il faudra compter 4 semaines pour reprendre. C’est une déchirure au quadriceps. Saman Ghoddos et Prince Gouano sont toujours absents mais il y a le retour de Dibassy. 

Concernant Mendoza, il est affûté, il est très bien physiquement. Il a fait le nécessaire pour être ok. »

L’adversaire

« Metz est une équipe qui a vraiment envie de jouer et de construire. Ils vont vouloir attaquer fort en début de match. Essayer de mettre une vraie force en début de rencontre.

Il faudra faire une performance défensive, avoir un bloc solidaire, laisser peu d’espace entre les lignes et bien gérer les déplacements sur les ailes de leurs joueurs. Il faudra du répondant dans l’agressivité et dans le combat que l’on va mener.

Metz fait parfois des erreurs individuelles, se met en difficulté. Il faudra que l’on soit prêts à débuter le match. »

Importance toute particulière portée à la défense

« Nous avons le problème d’encaisser des buts quand on a le ballon dans les pieds. En 2 passes Lyon nous a mis en difficulté. Il y avait trop de distance entre les lignes. On a grimpé un peu plus haut en seconde période, on a montré que nous étions plus à l’aise. On doit mieux entamer avec une défense collective.

Les grands matches sont toujours motivants, nous sommes dans une position qui doit nous inciter à approcher de la même manière tous les matches. Chaque instant sur le terrain est capital pour nous. C’est une histoire d’instant et de moment présent. Il faut aborder avec un plan de jeu clair et se concentrer sur la performance défensive qui sera l’enjeu du match. »

L’instant présent

« Nous avons 90 minutes à jouer, et elles seront cruciales, il faut vivre le moment présent sans regarder trop loin (Bordeaux), on va avoir une semaine chargée et pleine de décisions à prendre. Il est dangereux de faire des calculs, les joueurs doivent comprendre que le match à jouer c’est demain !

Tout le monde a envie de jouer et je fais en sorte que le match de Metz soit réussi. »

Propos recueillis par Leandre Leber

Crédits photos Leandre Leber Gazettesports.fr

FOOTBALL – Simon Petit : « C’était important de mettre des mots sur nos maux »