AUTO : Retour de vacances pour les 308 RC

Ⓒ Gazette Sports
Publicité des articles du site GazetteSports

Après plus de deux mois de trêve, les pensionnaires du championnat des 308 Racing Cup sont de retour sur le circuit de Magny-Cours pour l’avant-dernier rendez-vous de la saison. 

 

C’est le premier rendez-vous de la rentrée pour les teams amiénoises de JSB Compétition et JFM Racing. Sous la bannière JSB, Julien Briché est toujours leader du classement général avec 125 points devant Jimmy Clairet, à seulement 3 points derrière. Xavier Fouineau (JSB), troisième du classement avec 74 points, complète le podium. Plus loin, Frédéric Caprasse occupe la 9ème place avec 37 points, suivi par Laurent Richard 16ème avec 12 points, David Duponchel 19ème ex-aequo avec 5 points, et enfin Rodolphe Spitz 20ème ex-aequo avec 2 points.

JFM Racing comporte de son côté les deux meilleurs lionceaux du championnat. Sixième du classement général, Florian Briché cumule 44 points à ce stade de la compétition. Aurélien Renet le suit avec un seul point de différence et ne lâchera rien pour lui disputer la couronne. Jean-Laurent Navarro se classe douxième ex-aequo avec 15 points.

 

Les mots de Florian Briché (6ème du général, 1er junior) : « J’ai pu faire 2-3 jours de roulage au circuit de Magny-Cours pendant les vacances donc j’ai pu garder certaines sensations malgré les deux mois de trêve. J’ai aussi fini premier des quatre courses au Castellet en 208RC juste avant de partir en vacances donc je suis parti l’esprit tranquille.

Ce week-end c’est Magny-Cours en 308RC, mon circuit préféré donc je pars avec toutes mes chances. Je dois faire deux bons résultats pour assurer ma place, bien sûr je suis satisfait de mon actuelle première position en junior, mais c’est le général qui reste l’objectif prioritaire.« 

Une étape qui s’annonce déjà d’importance pour la suite du championnat, dont le prochain rendez-vous sera sur le circuit Paul Ricard les 12 et 13 octobre.

 

Benjamin Poupart

Crédit photo : Flavien Duhammel – GazetteSports

 

À lire aussi >>

HOCKEY-SUR-GLACE : Les Gothiques doivent s’adapter