GOLF : Daniel Lefèvre, une passion pour le golf

0
171
CIT Dessaint

Nous suivons le parcours de Daniel Lefèvre, capitaine de l’équipe seniors hommes du Golf Club de Salouël Amiens Métropole, avant de qu’il est voué une passion pour le golf.

 

La dernière réunion du comité directeur du C D O S s’est tenue sous la présidence de Marcel Glavieux, dans un lieu tout à fait inhabituel. En effet, c’est à Salouel dans les locaux du Golf de Salouel Amiens-Métropole que les membres du CDOS se retrouvaient, quasiment au complet, après les vacances. Le maître de cérémonie était un collègue, Daniel Lefèvre qui, durant et après la réunion, a été à la hauteur de la situation.

Pour être précis, Daniel Lefèvre est le président d’un club dont les parcours s’étalent sur 17 hectares et qui regroupe la bagatelle de 521 membres. Il s’investit totalement dans sa nouvelle mission et il n’hésite pas à répéter que “le golf est un sport qui se démocratise et qu’il entre parfaitement dans cette notion du Sport-Santé.

Le parcours de Salouel fait 2km700. Les joueurs parmi lesquels nous retrouvons des pros de l’Amiens SC, comme Thomas Monconduit, peuvent donc accomplir à leur rythme cette distance et se trouver dans une condition physique correcte.

Daniel Lefèvre arrive le premier au secrétariat et le plus souvent, il repart le dernier. Le Golf de Salouel est ouvert chaque jour de l’année sauf le premier mardi de chaque mois et Noël et le jour de l’An. Ce terrain de golf est installé là où, il y a maintenant un quart de siècle, le regretté maire de Salouel, Jean Letellier, avait construit Coccinelle Parc et qu’il y avait un stand de tir à l’arc.

 

“Je suis sorti doucement des sports équestres pour m’occuper de golf”

Pourtant, Daniel Lefèvre ne vient pas du monde du golf. Longtemps, il a été un membre actif dans les sports équestres et il devait intégrer le comité régional olympique et sportif et il fut même secrétaire. Il ne souhaitait pas aller dans la Ligue des Hauts de France et devint ensuite membre du CDOS ayant été élu au comité de la Somme de l’équitation. Membre qu’il est toujours du moins jusqu’à la fin de son mandat.

Cet homme est un véritable passionné du golf après l’avoir été dans l’équitation. Il incarne à merveille le bénévolat. Soit le dirigeant corvéable gratuitement, à merci.

“Je suis sorti doucement des sports équestres, a-t-il déclaré . Je ne voulais pas  aller dans la Grande Région. Avec le golf, j’ai trouvé un sport qui se déroule en pleine nature et quasiment en ville. C’est un sport physique qui n’est surtout pas traumatisant. Nous avons 521 adhérents et ce sont eux qui paient les travaux, l’entretien et la  tonte des terrains, le fonctionnement etc. On peut jouer très tard au golf et tenez vous bien, nous avons un licencié  qui est âgé de 89 ans“.

 

Une équipe engagée en Coupe des Hauts-de-France

Visiblement, Daniel Lefèvre a  trouvé son (nouveau) bonheur. Il est heureux comme un pape à Salouel et chaque matin, il arrive au club avec le sourire. Après la visite des installations, les membres du CDOS ont écouté les nouvelles qui viennent de Paris et dont la plupart concernent les Jeux Olympiques de Paris 2024.

Nous serons prêts c’est sûr mais en attendant que de réunions, de séminaires, de votes inutiles, il aura fallu pour que tout le monde soit ensemble sur la ligne de départ.

Exemple concret :  pour avoir organisé une élection entre Fourcade et Lavillenie, le président Masseglia a semé la pagaille et la solidarité sportive a volé en éclats.

 

Lionel Herbet

Crédit photo : Lionel Herbet

 

A lire aussi :

HOCKEY-SUR-GLACE : Les Gothiques débutent par une victoire




Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.