FOOTBALL : L’Amiens SC (b) n’y arrive pas

1
129
CIT Dessaint

Après une victoire inaugurale, la réserve amiénoise est désormais incapable de l’emporter. Hier encore, malgré de belles choses et un avantage au score jusque tard dans le match, les Amiénois n’ont pris que le point du nul.

Il est vrai que le match avait assez mal débuté. Si l’on y voyait une équipe plus intéressante que celle qui avait perdu deux semaines auparavant à la maison contre Le Portel, le compte n’y était toutefois pas. Ainsi, malgré des phases de possession intéressantes par intermittence, les Amiénois ne se créaient pour ainsi dire pas d’occasion.

On notera ainsi que le premier quart d’heure se terminait sans la moindre action dangereuse de chaque côté, les deux équipes ne s’illustrant chacune qu’au travers d’une frappe lointaine passant bien loin du portier adverse. Cette période difficile se caractérisait notamment par un Jayson Papeau bien pris par Vancauwenberge ainsi que par un jeu haché par les fautes, le tout saupoudré d’un arbitre n’appréciant visiblement guère les avantages.

Amiens peu dangereux, mais plus présent

Dans cette première mi-temps bien pâle, Khalid, auteur des rares mèches, d’une frappe non-cadrée (25′) ou d’un coup-franc léchant la barre (32′), était l’Amiénois le plus en vue, sans pour autant faire de grosses différences. Et même quand des occasions plus nettes semblaient apparaître, comme sur cette percée tout en puissance de Barry qui servait Demirel (par ailleurs très actif) en bonne position, l’imprécision technique de ce dernier faisait perdre l’avantage de ce lancement de jeu et la frappe se retrouvait à côté de la cage (33′). Finalement, la plus grosse, et peut-être la seule véritable occasion amiénoise intervenait en fin de mi-temps. Sur une somptueuse transversale de Papeau, Demirel était bien servi et éliminait d’un crochet son vis-à-vis, mais manquait finalement le cadre (42′).

Marcq prend les devants

Finalement, pas forcément plus emballants, les Marcquois profitaient d’un geste de classe pour ouvrir le score. Auteur d’un bon travail sur son côté gauche, Lienard centrait et trouvait finalement Gouletquer qui reprenait d’une magnifique aile de pigeon. Le ballon passait devant Essele pour finir sa course dans le petit filet opposé. Un vrai bijou (43′, 0-1). Ce but donnait des ailes aux Marcquois qui sollicitaient ensuite un arrêt d’Essele par Merabti (45′), puis coûtait le jaune pour Kaleba sur un très joli contre (45’+1). Heureusement pour les Amiénois, la mi-temps venait couper l’élan de leurs adversaires sur le score de 1-0.

Un changement tactique bienvenue

La solution pour les Amiénois venait finalement d’un changement d’organisation opéré à la mi-temps par leur staff. Alors que la première mi-temps s’était déroulée dans un schéma hybride entre le 4-3-3 et le sapin de Noël, Khalid et Papeau prenant souvent une position axiale et libérant un peu les côtés pour les milieux Bumbu et Demirel, la seconde période redémarrait en comptant, sur le côtés, sur des joueurs y étant plus habitués. En effet, Joly reculait pour se positionner à la droite de Drouart et les deux latéraux montaient sur la pelouse pour opérer dans un rôle de piston. Cette modification fut rapidement bénéfique, tant d’un point de vue offensif que défensif, Joly se comportant, notamment, beaucoup mieux dans sa nouvelle position.

Des Amiénois percutants

De même, la mise en action véritable de Khalid et Papeau fit un bien fou aux Amiénois, notamment en provoquant de nombreux coups-francs que le premier se chargeait de frapper, souvent en s’y montrant dangereux. Ainsi, après un premier coup-franc attendu indirect mais que devait boxer le gardien marcquois (50′), Khalid trouvait la faille en déposant un ballon au premier poteau, passant magistralement au-dessus du mur (51′, 1-1). Les joueurs amiénois jouaient alors libérés et semblaient même tout proches de doubler la mise quand Barry, bien servi dans la surface tentait une audacieuse talonnade finalement repoussée difficilement par Vanherreweghe, le portier adverse (55′).

Si les Amiénois se montraient toujours supérieurs dans le jeu, les actions se raréfiaient un peu dans les moments suivants, malgré un Khalid toujours très actifs et n’hésitant pas à tenter sa chance (57′). Mais finalement, cette abnégation devait payer et Papeau, parti dans une série de dribble voyait le pied d’un de ses 3 adversaires du moment le faucher. Le point de pénalty était désigné et le buteur du jour, Driss Khalid, ne se faisait pas prier pour le transformer, tout en puissance, sur la droite du gardien (72′, 2-1). Quelques instants plus tard, Papeau, encore lui, trouvait un belle angle de passe pour lancer Tiboue qui centrait. Hélas, Barry, en deux temps, tombait d’abord sur le gardien avant de voir sa seconde reprise détournée juste au dessus des buts (77′). Sur le corner qui suivait, la confusion régnant dans la surface permit à Joly de glisser un petit ballon vers le but mais, si le gardien fut surpris, la tentative était trop molle et fut finalement sauvée par un défenseur.

Une fin de match cruelle

Malgré cette domination sans partage, les Marcquois ne désarmaient pas et obtenaient finalement un penalty sur l’une de leurs rares incursions dans la surface amiénoise. Essele avait beau toucher le ballon, la tentative de Merabti entrait finalement dans ses cages (81′, 2-2). Un peu sonné par ce but, les Amiénois se faisaient alors moins dangereux, mais sur une ultime occasion, la reprise à bout portant au premier poteau de Thiam qui venait d’entrer passait à deux doigts de tromper la vigilance des Marcquois. Mais ne permettaient pas aux Amiénois de reprendre l’avantage (90’+4). Finalement, l’arbitre ne tardait pas à siffler la fin du match sur ce score de 2-2 qui même si l’on peut considérer qu’il sanctionne une première mi-temps trop timorée, ressemble à un miracle pour les Marcquois et ne peut que frustrer les Amiénois sur la physionomie de la seconde période. L’ASC (b) se retrouve ainsi au milieu du classement, à la 7ème place, à l’issue de cette 4ème journée.

Morgan Chaumier

Crédit Photo : Kevin Devigne – Gazettesports

AMIENS SC (b) – MARCQ 2-2 (0-1)

Buts : Khalid (51′, 72′) pour Amiens ; Gouletquer (43′) et Merabti (81′) pour Marcq

Amiens SC (b) : Essele – Betina, Drouart, Kaleba, Tiboue – Demirel, Bumbu, Joly – Papeau, Barry, Khalid

Remplaçants : Ngando, Touré, Thiam

A lire aussi >>

FOOTBALL (F) : Défaite frustrante pour les Amiénoises




1 COMMENT

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.