HOCKEY-SUR-GLACE : Les Dragons remportent le derby

Ⓒ Gazette Sports

Pour la deuxième fois en préparation, les Gothiques se sont inclinés face à Rouen. Une défaite sur la plus petite des marges, 2-3.

1er tiers : Les occasions pour Amiens, le but pour Rouen

Dans ce derby d’avant saison, c’est Amiens qui s’illustre en premier, mais le tir de Roussel, dévié par Matima, vient frôler le cadre rouennais après 30 secondes. Les Picards sont bien entrés dans la partie, et un beau tir de Gibb oblige Pintaric à l’arrêt (4’20). Les visiteurs réagissent après 5 minutes de jeu et obligent Buysse à réaliser 3 arrêts en quelques secondes.

Caron écope ensuite de 2 minutes (6’35), sans que les Gothiques ne parviennent à inquiéter Pintaric. Amiens n’a pas su saisir sa chance en supériorité, au contraire des Dragons, qui profitent des 2 minutes de Babcock, pour ouvrir le score par Guttig, parfaitement trouvé dans le slot par Thinel (9’37 : 0-1).

Après ce premier but, les Rouennais peinent à se montrer dangereux, et les Gothiques en profitent pour dominer territorialement les minutes qui suivent. Après une action sur le côté gauche, un tir de Plagnat vient fuir le cadre de Pintaric (11’30). Le portier normand se met ensuite en évidence sur plusieurs situations picardes, comme sur ce beau shoot de Babcock, qu’il détourne du casque (15’05).

La fin de tiers est amiénoise, et sur des beaux tirs de Franson puis Roussel, Pintaric brille à nouveau. À quatre (17’34 : Maia 2min), puis à trois (18’02 : Lamperier 2min), les Rouennais subissent, mais Giroux, Halley, Romand ou encore Verrier échouent à égaliser. Malgré cinq dernières minutes à sens unique, Rouen fait la course en tête dans ce match.

2ème tiers : Rouen accélère 
Michael Babcock avait permis aux Gothiques d’égaliser à un partout.

Deux minutes après le retour des vestiaires, Gibb est envoyé en prison. Les Normands mettent alors une grosse pression sur la cage picarde, touchant même la barre, mais ce sont bien les Picards qui vont égaliser. Sur un contre, Babcock file au but et parvient à glisser le palet sous Pintaric (23’04 : 1-1).

Mais les Gothiques sont indisciplinés, et Suire va en prison suite à un retard de jeu de Buysse (23’43), laissant ainsi les Picards à 3 contre 5 pour 17 secondes. Les Amiénois résistent alors, mais Halley écope lui aussi de 2min quelques instants plus tard, engendrant 1 minute 19 à trois contre cinq pour les locaux. Cette fois-ci, Caron a suivi au rebond après un shoot de Langlais, et remet Rouen devant (24’55 : 1-2). Les sorties de zones sont compliquées pour Amiens, et peu de temps après être revenus à cinq sur la glace, les Gothiques encaissent un troisième but (27’02 : 1-3 : Nesa).

Acculés durant toute la première partie de ce deuxième acte, les Amiénois reviennent tout de même dans la partie par Verrier, superbement trouvé dans le slot par Gibb (28’54 : 2-3). Peu après la demi-heure de jeu, Matima écope d’une pénalité (31’54), mais la défense amiénoise résiste bien, et Babcock est même proche du doublé sur une situation de contre, mais Pintaric s’interpose.

La fin de tiers est plus difficile pour les Amiénois, qui sont dominés mais qui parviennent tout de même à rester solide pour ne garder qu’un seul but de retard à l’entame du dernier tiers.

3ème tiers : Rouen l’emporte logiquement

En ce début de troisième acte la physionomie reste la même, et les Rouennais mettent une grosse pression sur Amiens, obligeant les Picards à défendre durant les six premières minutes. Plusieurs arrêts de Buysse permettent alors aux Picards de rester dans la rencontre.

Les Samariens sortent peu à peu la tête de l’eau, et se montrent dangereux pour la première fois dans ce tiers, par l’intermédiaire de Bruche, dont le tir passe au-dessus de la cage rouennaise (46’50). Peu après, c’est Suire qui va défier Pintaric, mais son tir est bien stoppé (47’14). Les Dragons reprennent ensuite leur marche en avant, et Buysse réalise alors quatre arrêts en moins de deux minutes (49′-51′).

Si Caron écope de 2 minutes dans la foulée (51’15), les Samariens sont mis en échec par une bonne défense rouennaise. Buysse brille ensuite avec un superbe arrêt réflexe (55’20), avant que Guttig ne rejoigne la prison (55’28). Romand côté amiénois et Mony côté rouennais, l’imitent quelques instants plus tard pour crosse haute (56’22). En supériorité, les Gothiques échouent à nouveau à se montrer dangereux.

Une nouvelle chance leur ait donné lorsque Langlais rejoint à son tour la prison (57’28). S’ils parviennent enfin se montrer dangereux, Edwards, Bélisle ou encore Plagnat, ne trouvent pas la faille, et Rouen l’emporte finalement d’un petit but 2-3.

Match Amical : Amiens – Rouen : 2-3 [(0-1)(2-2)(0-0)]

Buts pour Amiens : Babcock en inf 23’04; Verrier assist Gibb, Bélisle 28’54

Buts pour Rouen : Guttig en sup assist Thinel 9’37; Caron en double sup assist Langlais 24’55; Nesa assist Lamperier, Dusseau 27’02

Quentin Ducrocq

Crédits photos Leandre Leber Gazettesports

FOOTBALL : Cheick Timité direction le Paris FC