FOOTBALL : Conférence de presse du match ASC vs Nantes

Ⓒ Gazette Sports

Après un beau succès acquis face à Lille la semaine passée, les Amiénois accueillent le FC Nantes ce samedi. Luka Elsner s’exprime avant cette rencontre.

Le point sur les forces en présences

« On a une incertitude vis-à-vis de Saman Goddhos, on va attendre jusqu’au dernier moment pour voir ce que cela donne en fonction de la nature de sa blessure. […] Je pense que si Saman n’est pas apte, il y aura une rotation. Mais le travail dans la semaine est important pour trouver d’autres opportunités. 

Mathieu (Bodmer) est encore convalescent, mais il y a le retour d’Eddy Gnahore. Ensuite c’est en fonction des besoins de l’équipe.

Bongani (Zungu) serait prêt à jouer un match entier. Moussa n’a pas encore les jambes pour démarrer. Il peut être important lors d’une seconde période. C’est un élément de poids et d’impact.

Bongani (Zungu) est dans la conservation et le jeu simple, de manière propre qui se déplace beaucoup et qui va fluidifier le jeu. Comme les trois autres, Eddy (Gnahoré), Thomas  (Monconduit) et Alexis (Blin). Les quatre peuvent prétendre à jouer et c’est une richesse formidable d’avoir ces quatre joueurs. »

L’inconnue nantaise…

« Face à Lille, on a revu deux ou trois fois le match, on a bien débuté la partie et gagné la bataille du milieu de terrain. On a débriefé les moments à mieux gérer, mais il faut oublier ce match pour se tourner vers Nantes.

C’est une équipe en transition avec Gourcuff (NDLR : qui est arrivé au FCN juste avant la première journée), c’était plus simple avec Lille qui a déjà un jeu établi, le jeu de Nantes c’est une équation plus complexe à résoudre. On a plus d’incertitudes sur l’identité de jeu que Nantes pourra mettre en place. »

Prudence, calme et détermination pour les Amiénois

« On est très prudent. Il ne faut surtout pas se voir arriver en quoi que ce soit. Tous les points vont compter cher. Lille nous a permis d’avoir une atmosphère calme et sereine pour aborder Nantes.

Il faut que les joueurs aient mal après le match, les genoux qui saignent, et qu’ils mouillent le maillot. Je suis content d’enchaîner à domicile. Ça va être un défi très dur et nous devrons batailler chaque minute.

Nous avons l’un des meilleurs milieux de terrain de la Ligue 1, j’exagère un petit peu, mais ce sont des joueurs de qualités qui travaillent durement. Quel bonheur d’avoir ça, d’avoir plusieurs opportunités. »

Sur l’invincibilité amiénoise à domicile 

« C’est dangereux de s’attacher à des statistiques, je n’ai pas envie de m’appuyer sur cela. Cela ne va pas nous protéger de quoi que ce soit. Ce genre de stat ne nous aide pas et je n’y accorde pas d’importance. »

Propos recueillis par Leandre Leber

Crédits photos Leandre Leber Gazettesports.fr

FOOTBALL : Le Stade Crédit Agricole la Licorne, forteresse imprenable