FOOTBALL : Le Stade Crédit Agricole la Licorne, forteresse imprenable

0
125
CIT Dessaint

En s’imposant face à Lille 1-0 le week-end dernier dans son antre, l’Amiens SC y a prolongé son invincibilité à 9 matchs de rang. Une performance qui, si elle n’est pas exceptionnelle, doit être soulignée.

Avant toute chose, il est important de rappeler que le précédent record était de 5 matchs  consécutifs sans défaite à domicile, établi entre mars et mai 2018 (contre Troyes, Caen, Strasbourg, le PSG et Metz).

Une défense comme rempart infranchissable
Moussa Konaté, buteur lors du succès 1-0 face à Caen (FRANCOIS LO PRESTI / AFP)

La série en cours a donc débuté le 9 février dernier. A cet instant, l’ASC sortait d’une série épouvantable à domicile de 6 matchs sans la moindre victoire, avec 5 défaites et 2 petits buts marqués. Mais le déclic, salvateur pour le maintien, se produisait soudain lors de la réception de Caen (victoire 1-0).

Depuis, les Amiénois ont avant tout prouvé qu’ils savent prendre des points dans les matchs qui comptent, en l’emportant également contre Nîmes et Guingamp et en sauvant au moins le point du nul contre Bordeaux, Strasbourg et Toulouse. Mais cette série est également passée par de belles performances contre des adversaires plus huppés avec un nul contre Saint-Étienne et deux victoires contre Nice et donc Lille le week-end dernier.

Regis Gurtner, ici en action, a réalisé 6 cleen-sheets durant l’invincibilité picarde.

L’autre enseignement de cette belle série tient dans l’importance des qualités défensives de l’équipe. Ainsi, l’ASC n’a marqué qu’à 9 reprises sur autant de matchs, répartis sur seulement 4 buteurs (dont 4 buts pour Guirassy et 3 pour Konaté). Mais les Amiénois ont réussi à n’encaisser dans le même temps que 4 buts, dont la moitié sur le seul match contre Saint-Étienne (2-2), Regis Gurtner signant au passage 6 clean-sheets.

Dans la cour des grands

Ce genre de série n’est pas si rare, mais elle est souvent l’apanage de plus grosses cylindrés que l’Amiens SC. Ainsi, il s’agit de la deuxième série en cours en Ligue 1 et la 9ème sur l’ensemble des 5 grands championnats, où les Amiénois ne sont devancés que par Liverpool (41 matchs sans défaite à domicile), la Juventus (21), le Paris SG (20), l’Athletic Bilbao (15), le Bayern Münich (14), Barcelone (12), Manchester City (10) et Chelsea (10).

Plus globalement, ce genre de série est souvent l’oeuvre des grosses écuries, depuis deux saisons ce sont des Lyon, Marseille, Saint-Etienne ou Lille qui y sont parvenus. Et quand des équipes d’un standing inférieur l’ont fait, cela était plutôt bon signe, comme le Toulouse de Capoue et Moussa Sissoko, 8ème, ou Dijon, lors de leur 11ème place. Bref, une série à continuer, face à Nantes, voire, par bonheur, face à Lyon, en guise de bon présage pour la saison qui se profile.

Morgan Chaumier

Crédit Photo : Léandre Leber – Gazettesports 

A lire aussi <>

CYCLISME : Du beau monde annoncé au Prix Jean Renaux




Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.