HANDBALL : Défaite en amical pour l’Amiens PH, malgré un contenu interessant

0
200
CIT Dessaint

Mercredi soir, l’Amiens PH jouait le troisième match amical de sa préparation contre la réserve du Paris Saint-Germain, le premier à domicile. Le contenu fut interessant avec du jeu, de l’envie, mais un peu d’inconstance qui a empêché les Amiénois de s’imposer (score final, 21-26). Mais l’essentiel est ailleurs.

Après un début de match poussif, où les Amiénois se retrouvent rapidement menés 4 à 0 (5′), les débats se sont peu à peu équilibrés lors d’une première période pleine de rythme. Des solutions ont été trouvées au fur et à mesure que les minutes avançaient, notamment dans le dos de la défense parisienne ou les nombreuses permutations et les déplacements du pivot ont mis à mal l’organisation francilienne (9′, 11′, 14′, 26′). L’entraîneur amiénois, Pierre-Alain Lavillette, ne s’en cachait pas “le PSG a joué sur ses qualités avec un jeu rapide, la fougue de la jeunesse. On a fait une petite entrée en première période, on s’est fait dominer lors des quinze premières minutes assez nettement, ensuite on a plutôt bien rééquilibré les débats“.

Des absences mais des réponses

L’Amiens PH a su exploiter les contre-attaques et montées de balle rapides afin de faire sortir la réserve du Paris Saint-Germain de son confort de début de match (deux contre-attaques de suite notamment, conclues par Thomas Zirn, à la 13′). Malgré un second passage à vide (deuxième 4-0 subit entre la 23′ et la 27′) les Amiénois ont su rester patients pour revenir à deux buts à la fin de la première période. 

“Maintenant il nous manque encore un petit quelque chose pour être devant”

Ces petits trous d’air sont à nuancer, car cinq absences étaient à dénombrer côté amiénois, (Bonin et Amat pour raisons médicales, Tchinda, Soudani et Tatto-Herman pour raisons professionnelles). “Cela fait quand même des absences qui sont importantesdéclarait le coach samarien. “En tout cas, les joueurs se sont bien battus pour revenir dans la partie. Maintenant il nous manque encore un petit quelque chose pour être devant, mais ce sont des choses que l’on doit régler au cours de cette préparation“.

Un début de seconde période très intéressant

La seconde partie du match démarrait tambour battant, avec encore des espaces dans le dos de la défense parisienne (le pivot amiénois trouvé à la 34′, puis 37′). Les gardiens ont ensuite commencé à se répondre en effectuant de multiples arrêts de chaque côté du terrain, mais le goal parisien se trouvait malheureux avec de nombreux tirs stoppés qui revenaient dans les mains amiénoises. Paris ne trouvait plus de solution, la défense amiénoise s’était durcie dans la lignée de son gardien, ce qui permettait aux hommes de P-A Lavillette et Yourii Petrenko d’égaliser (40′ : 17-17), puis de passer devant pour un court instant (42′ : 18-17).

La disette parisienne prenait fin à la 44′ sur un tir coin long, de son arrière droit, après plus de six minutes sans marquer. Les Parisiens repassaient même devant dans la foulée (19-20) à la 46′, pour ne plus jamais lâcher leur avantage jusqu’à la fin de rencontre. La fin de match fut davantage décousue avec l’APH qui prenait des tirs rapidement afin de tenter de revenir au score. Au final, Amiens s’inclinait sur le score de 21 à 26, mais l’essentiel était ailleurs, comme nous l’a expliqué l’entraîneur amiénois, “ce sont l’avantage des matchs de préparation, cela permet de mettre en évidence ce qui nous reste encore à travailler afin d’être prêt le 7 septembre“.

Amiens PH – PSG réserve : 21-26, 19h30 au Coliseum

Benjamin Lecreq

Crédit photo : Kevin Devigne

A lire également >>

HANDBALL : Pierre-Alain Lavillette – “Notre objectif va être de continuer à progresser” (1/2)




Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.