FOOTBALL : Enclencher la première

Ⓒ Gazette Sports
Publicité des articles du site GazetteSports

Ce samedi 17 Août à 20h, l’Amiens SC retrouve le stade Crédit Agricole la Licorne pour lancer véritablement sa saison. Pourtant, entre l’adaptation des nouvelles recrues et de possibles départs, le mois d’Aout a tout d’un piège. Il est déjà question de rebondir, si le club picard ne souhaite pas un retard à l’allumage, comme la saison précédente. 

Après une première journée encourageante, mais frustrante au niveau des points rapportés, jouer le club nordiste, vainqueur de son premier match sur la lancée de sa formidable saison 2018-19, n’augure rien de bon. Même si Lille semble encore perfectible au vu des nombreux changements dans son effectif et parait juste physiquement (les Dogues, comme toutes les autres équipes qui jouent la Ligue des Champions, atteindront leur pic de forme plus tard dans la saison), attention à la menace que représente le LOSC et son attaquant nigérian Victor Osimhen, déjà double buteur lors de sa première apparition.

« Leurs points forts sont vraiment de gros points forts, à nous de trouver les arguments pour les contrer »

Lille est une équipe dangereuse, de Champions League, qui est encore en rodage, mais reste avec la même dynamique et le même principe de fonctionnement » a notamment déclaré hier après-midi en conférence de presse, Luka Elsner, l’entraîneur amiénois. Avant de préciser « Leurs points forts sont vraiment de gros points forts, à nous de trouver les arguments pour les contrer. Nous avons des éléments offensifs pour y répondre. Cela va nous demander beaucoup d’efforts”.

La pièce manquante?

Les « éléments offensifs » dont parle l’entraineur amiénois seront (très vraisemblablement) accompagnés de Gael Kakuta pour cette deuxième journée de championnat. Et cela peut changer beaucoup de choses, notamment dans l’animation. Sehrou Guirassy est apparu bien trop isolé la semaine dernière sur la pelouse niçoise, d’autant plus après l’expulsion autour de la demi-heure de jeu de Gnahoré. 

« C’est une satisfaction d’avoir Gael Kakuta (…) il va mettre de la variété et du dynamisme dans les lignes offensives »

Or, on connait la capacité du numéro 14 amiénois à réguler le jeu de son équipe et à faire mal aux adversaires grâce à son jeu de passes ou à ses accélérations qui permettent de casser des lignes et de bousculer le bloc adverse. Et c’est Luka Elsner qui en parle forcément le mieux : “C’est une satisfaction d’avoir Gael Kakuta, il a su évoluer dans son football, il va mettre de la variété et du dynamisme dans les lignes offensives ». Le nouveau coach amiénois ne s’en cache pas, « Le fait qu’il s’engage sur du long terme montre qu’il a envie de s’investir et qu’il deviendra un joueur important. Cela va être un nouveau Gael Kakuta, dans un nouveau projet et un nouveau cycle.

Attention à bien débuter

En parlant de cycle, s’il y a une mauvaise habitude dont les Amiénois pourraient se débarrasser, c’est bien leur propension à rater leur début de championnat. Avec une victoire, un nul et quatre défaites lors des six premières journées de la saison dernière et deux victoires pour six défaites lors de leur première saison en Ligue 1, on ne peut pas dire que les joueurs picards démarrent leurs championnats à plein régime. Or, ce retard récurrent à l’allumage pourrait finir par coûter cher en fin de saison. Gageons que Luka Elsner et ses hommes ne perdureront pas la tradition. 

Benjamin Lecreq, Léandre Leber

Crédits photo: Leandre Leber Gazettesports.fr

Amiens SC – Lille OSC : samedi 17 Août 20h. Stade de la Licorne

A lire aussi >>

FOOTBALL : Conférence de presse ASC vs Lille