FOOTBALL (F) : L’Amiens SC si près du but

Ⓒ Gazette Sports
Publicité des articles du site GazetteSports

Les Amiénoises y ont cru face au Havre… Avant qu’elles n’abandonnent leurs illusions lors du temps additionnel.

Opposées au Havre, un adversaire dont elles croisent fréquemment d’ailleurs le chemin ces derniers temps, les demoiselles de l’Amiens SC n’ont pu connaître les joies du succès. Et sur la pelouse de Neuville-les Dieppe, les protégées de Hicham Andasmas se sont résignées à mordre la poussière aux dépens d’un rival qui dévoile (cependant) des… dents longues pour le prochain exercice. Un championnat « Division 2 » où les Maritimes retrouveront les représentantes samariennes…

Timorées bien que la rencontre se révélait « sans enjeu », les Amiénoises paraissent vouloir respecter une formation havraise qui se satisfaisait de ce scénario : « Face à cette belle équipe, nous avons totalement subi notre première mi-temps. Beaucoup trop bas à mon goût, nous n’étions pas au niveau sur le plan technique et nous n’arrivions pas à remporter des duels » analysait l’entraîneur de l’ASC. En s’efforçant à trouver une réponse à ce comportement : « Les filles ont peut-être été crispées par l’intensité déployée par les joueuses américaines qui composent cette équipe »

 Face à cette belle équipe, nous avons totalement subi notre première mi-temps.

Sensiblement… distancées à la pause (1-0), les partenaires de Camille Dolignon présentaient un « tout autre visage, symbolisé par un réel impact en milieu de terrain et une plus grande justesse technique » s’en félicitait Hicham Andasmas. D’autant que sa troupe semblait – doucement mais sûrement – reprendre l’ascendant sur les Havraises. Cette meilleure maîtrise du ballon se concrétisait d’ailleurs au tableau d’affichage. Successivement Anaïs Pugnetti puis Tiffany Vassant se jouaient de la vigilance du dernier rempart adverse. Et offraient l’opportunité à l’ASC de virer en tête à quelques minutes du terme.

Hicham Andasmas regrette la fin de partie chaotique de sa formation

Euphorie néanmoins de courte durée puisque les Maritimes, piquées dans leur orgueil, s’extirpaient d’une situation embarrassante, en deux temps, trois mouvements. « Le résultat final demeure le gros point noir de cette rencontre ! Il est impensable d’encaisser trois buts dans les arrêts de jeu… » Désabusé, Hicham Andasmas pointait à l’index un groupe qui venait de « craquer physiquement et psychologiquement ».

Le résultat final demeure le gros point noir de cette rencontre ! Il est impensable d’encaisser trois buts dans les arrêts de jeu…

Un dénouement chaotique où l’intéressé (re)cherchait toutefois quelques motifs de satisfaction. « Ce duel apporte son lot d’enseignements. Il y a encore beaucoup de travail à accomplir mais l’effectif est perfectible ». Formation amiénoise qui se déplacera dimanche après-midi à Boulogne-Billancourt afin d’y défier Issy-les Moulineaux. Troisième rencontre de préparation qui s’apparentera à une nouvelle large revue d’effectif.

Dans les buts, en première mi-temps, Camille Martin ne s’est inclinée qu’à une (seule) reprise

NEUVILLE-les DIEPPE. Le Havre (D2) bat Amiens SC (D2) 4-2 (1-0)

Bonne pelouse, temps estival.

Buts pour Le Havre : Policarpo (13e), Adjabi Ikram (86e), Bateman Marykate (90e), Clark Ashley (93e) ; Pour Amiens SC : Anaïs Pugnetti (50e), Tiffany Vassant (80e)

AMIENS SC : Martin (puis Kerbouet 46e) ; Meunier (puis Soyer), Fortin (puis Plessier), Dilly (puis Pigache), Gosseye (puis Bettens), Cabaret, Vlieghe (puis C. Seret), Karaoun (puis Tellier Bouazni), Pugnetti, Dolignon (puis Vassant)

 

Fabrice Biniek

Crédit Photos : Sisco – Amiens SC féminine

> A lire également 

FOOTBALL : Longueau a retrouvé son jeu et de la fraîcheur