CYCLISME : La sécurité des coureurs n’a pas de prix

Ⓒ Gazette Sports
Publicité des articles du site GazetteSports

Encore un drame sur les routes à l’occasion d’une épreuve cycliste. Cela s’est passé cette semaine lors du Tour de Pologne. Le jeune coureur belge de l’équipe Lotto Soudal, Bjorg Lambrecht, est décédé suite à une lourde chute.

Accident hélas classique mais qui se répète depuis des dizaines d’années

Dans le cyclisme moderne, les coureurs vont de plus en plus vite alors que les routes sont, à priori, de plus en plus dangereuses et parsemées de difficultés avec des dos d’âne à n’en plus finir, des ronds points, des virages dangereux et des lignes d’arrivée pour le moins périlleuses.

Alors, après ce nouveau drame, c’est un médecin qui monte au créneau et pousse un vrai cri de colère. Ce médecin, nous le connaissons bien car il est d’Amiens : Jean Jacques Menuet. Il a longtemps exercé dans notre région et aujourd’hui, il est au sein de l’équipe Arkea Samsic qui possède le champion de France Barguil et aura la saison prochaine le Colombien Quintana.

Quel est le cri de Jean Jacques Menuet ?

Il part du principe que les coureurs ne sont pas en sécurité sur les routes et que le principal accusé est l’oreillette. Il y a en effet quelque chose que Menuet ne comprend pas : pourquoi un automobiliste n’a pas le droit de se servir de son téléphone même s’il roule à 50 à l’heure en ville alors que le directeur sportif peut entrer en contact avec son coureur qui roule à grande vitesse et n’a donc pas l’attention requise. Ces derniers temps, les gendarmes verbalisent même les cyclistes qui en ville sont branchés sur leur téléphone mobile. Le docteur Jean Jacques Menuet a donc parfaitement raison de lancer cet appel : « Cela suffit. Qu’est-ce qu’on fait? »

Certes, les oreillettes ne sont pas responsables de tous les accidents mais il faudra bien qu’un jour on se penche sur le problème. Dommage qu’on ne demande jamais leur avis aux coureurs ! En un mot : c’est pédale et tais toi!

Ce drame survient au moment où le cyclisme de haut niveau est très populaire grâce du reste aux coureurs. Fasse maintenant que les instances se penchent sur ce problème car le docteur Menuet a cent fois raison.

Lionel Herbet

Crédits photos Image d’illustration Gazettesports.fr

Publié par Lionel Herbet

Journaliste historique du sport Picard et Amiénois. Lionel est la mémoire des plus grands exploits sportifs de la région.