COURSE-À-PIED : Mélanie Doutart et Antoine Dubreucq grands favoris à Picquigny

Ⓒ Gazette Sports

Chaque année, la veille du 14 juillet, se déroule une course pédestre qui sort vraiment de l’ordinaire. Il s‘agit de la course du château de Picquigny qui a lieu sur un circuit de 2200m à parcourir quatre fois.

Un parcours loin d’être plat qui comporte l’escalade des marches qui mènent à la Collégiale mais aussi une descente très rude et qui n’est pas aussi simple que cela. Lorsqu’ils passent devant l’hôtel de ville de Picquigny, les concurrents sont à grande vitesse mais paradoxalement, ils peuvent peut être trouver quelques instants de répit avant d’effectuer une escalade très délicate.

Une organisation précise 

Ce vendredi 13 juillet, le Running Club de Picquigny mais aussi et surtout la municipalité qui s’occupe de toute la logistique et surtout d’aller à la recherche de sponsors, seront sur des charbons ardents. Sans oublier les bénévoles et les signaleurs qui sont d’un précieux concours.

Les prix sont de qualité ce qui explique que chaque année, le nombre des concurrents est de plus en plus nombreux. Précision importante : du premier au dernier, chaque coureur est récompensé et de plus, une tombola est organisée à l’intention des concurrents qui ont franchi la ligne d’arrivée.

Trois jours avant le départ, il y avait exactement 213 inscrits. Certains sont très anonymes et ont décidé de tenter ce qui est quand même une sorte de pari un peu fou mais d’autres et ils sont moins nombreux, viennent pour se mettre en évidence.

Deux favoris se dégagent

Parmi eux, deux athlètes qui voici un mois, se sont illustrés dans la Transbaie qui, évidemment n’a rien à voir.

Nous aurons donc au départ devant la gare SNCF de Picquigny : Mélanie Doutart (Amiens UC) qui s’est imposée en Baie de Somme et a pris goût à Picquigny puisque l’an dernier, elle avait déjà triomphé. Elle viendra avec l’ambition de confirmer sa victoire de 2018. Autre favori chez les messieurs, Antoine Dubreucq qui a pris la 6eplace dans la Transbaie.

Antoine est licencié au Val de Somme et c’est un vrai boulimique des courses pédestres. Chaque week-end, il dispute deux voir trois courses et c’est un habitué de Picquigny où il s’est imposé plusieurs fois. Antoine Dubreucq prépare en ce moment le championnat de France des 100km qui se déroulera à Amiens en octobre.

A noter que parmi les concurrents, nous aurons la présence du député de la circonscription M. Ruffin.

Cette épreuve sera dédiée à la mémoire de Maurice Herlein, décédé voici deux mois et qui fut le créateur de la course. Maurice prenait chaque année le départ  et la municipalité de Picquigny a décidé que les deux lauréats recevraient un challenge portant le nom de celui qui avait participé de nombreuses fois aux célèbres 100Km du Val de Somme.

Lionel Herbet

Crédits photos Leandre Leber Gazettesports.fr

ATHLÉTISME : Réactions des jeunes athlètes de l’AUC après Angers

Publié par Lionel Herbet

Journaliste historique du sport Picard et Amiénois. Lionel est la mémoire des plus grands exploits sportifs de la région.