FOOTBALL : Miracles amiénois à la CAN

0
236
Photo de OZAN KOSE / AFP
CIT Dessaint

Si les huitièmes de finale de la CAN réservent des surprises, deux joueurs de l’Amiens SC y ont été mêlés activement pour permettre au club phare de la Somme de placer 3 joueurs sur 3 en quarts de finale.

Dès vendredi soir, la surprise s’emparait des observateurs de la CAN. En effet, le Bénin de Khaled Adénon, de nouveau titulaire, pour la quatrième fois en quatre rencontres, sortait de la compétition l’un des principaux outsiders qu’était le Maroc. Et justement, les Écureuils basaient, dès le début du match, leur succès sur leur solidité défensive autour du joueur amiénois. Une solidité réellement effective à l’exception d’une erreur d’Adéoti conduisant à l’égalisation marocaine et à un penalty dans le temps additionnel concédé par Sessegnon mais manqué par Ziyech.

Un rouge et un imbroglio

Mais juste après la reprise du jeu en prolongation, les Béninois étaient réduits à dix du fait d’un deuxième carton jaune pour… Adénon, justement. Déjà sanctionné à deux reprises avec l’ASC cette saison, il était cette fois exclu sans que l’on ne comprenne bien pourquoi. Le premier carton jaune était déjà distribué dans la confusion d’un but logiquement refusé aux Marocains, avant d’être contesté par la Fédération Béninoise de Football (FBF) comme ayant été attribué au mauvais joueur. Quant au second, il laisse tout aussi dubitatif. Baissé vers un équipier allongé au sol puis agrippé par l’arbitre venant de derrière, il semblerait que ce nouveau jaune fasse suite à la volonté du défenseur amiénois de dégager son bras de l’étreinte de la main de l’arbitre (qu’il ne pouvait avoir identifié). Mais même la FBF n’en était pas convaincu, se gardant de contester ce jaune au motif qu’elle était elle-même incapable de savoir ce qui avait été réellement sanctionné. Finalement, malgré les protestations de la FBF et de supporters béninois ayant mis une pétition en ligne à l’adresse de la CAF, Adénon sera bel et bien suspendu pour le quart de finale, sans plus d’explications probantes de la part de l’organisation de la compétition.

Photo de Khaled DESOUKI / AFP

Zungu par la grande porte

Contrairement à son partenaire en club, en plus d’avoir été très impliqué dans l’exploit des siens, contre l’hôte et favori égyptien, la partie de Bongani Zungu s’est conclue, d’un point de vue individuel, de façon parfaite. Car non seulement le milieu de terrain a enfin retrouvé une forme optimale qui lui a permis, pour la première fois depuis son retour de blessure de jouer l’intégralité de la rencontre, mais en plus il a brillé. Et s’il a brillé par son rayonnement dans l’entrejeu, que ce soit par son abattage défensif ou par sa qualité technique et de vision de jeu, c’est principalement sur le but des siens, à 5′ de la fin du temps réglementaire, que ces dernières se sont faites sentir. Car s’il n’est ni buteur ni passeur décisif, l’appui qu’il offre à Lorch avant d’ouvrir parfaitement sur Mothiba y est pour beaucoup dans la construction de l’action, permettant, par cette passe entre les lignes, d’éliminer deux des trois derniers défenseurs. A noter que l’Afrique du Sud affrontera le Nigeria, tombeur du tenant du titre, le Cameroun.

Konaté pour le palmarès ?

La compétition du buteur laisse, elle, beaucoup plus dubitative. Ainsi, il n’est même pas entré lors de la qualification des siens contre l’Ouganda, l’avant-centre de Galatasaray, Diagne, lui étant préféré. Toutefois, avec cette qualification, sa sélection progresse dans la compétition et se pose désormais comme l’une des grandes favorites, avec l’Algérie. L’avant-centre amiénois pourrait donc bien encore s’attarder en Egypte, mais également revenir avec un trophée, qui le consolerait d’un tournoi frustrant, jusqu’à ce jour.

Signalons qu’il y aura forcément un joueur de l’ASC en demi-finale puisque le Sénégal et le Bénin s’affronteront mercredi à 18h au Caire, juste avant la rencontre des équipiers de Zungu.

Morgan Chaumier

Crédit Photo Photo de OZAN KOSE / AFP/Khaled DESOUKI / AFP

A lire aussi <>

Sébastien Léraillé : “Les joueurs sont venus pour jouer ces matchs”




Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.