COURSE : Le Choc des Licornes fait à nouveau grand bruit

Ⓒ Gazette Sports
Publicité des articles du site GazetteSports

Sous un soleil radieux, cette course d’obstacles en tout genre a une fois encore séduit… Ils étaient très nombreux à vouloir relever le défi. Dans la joie et la bonne humeur.

Le contraste était parfois saisissant… Aux grimaces entre aperçues durant ce « parcours du combattant », les très nombreux participants à la troisième édition du Choc des Licornes affichaient un très large sourire une fois la ligne d’arrivée franchie.

« C’est l’ADN de cette manifestation tout public. L’idée est de s’amuser tout en s’efforçant de repousser ses limites » confiait Carole Savreux. Directrice de l’hippodrome du Petit-Saint-Jean, un environnement qui se prêtait (gentiment) au jeu pour l’occasion. « Il s’agit avant tout d’une complicité avec d’autres structures organisatrices » admettait l’intéressée. Qui, à l’image du président des courses, Philippe Levasseur, se révèle être l’une des chevilles ouvrières d’un rendez-vous désormais attendu.

Les obstacles étaient divers…

« L’objectif n’est pas de réaliser un temps canon mais de partager entre amis, collègues voire même en solo un moment très particulier » indiquaient-ils de concert. Appréciant cette vague d’enthousiasme qui submergeait les lieux dès les premières lueurs du matin.

Un parcours très éclectique

Et sous le regard de Redouane Hennouni Bouzidi, champion d’Europe paralympique, sur 1.500m à Berlin, ces sportifs venus d’horizons bien divergents partaient alors en croisade… « Animés par la volonté de dompter les obstacles dressés sur leur chemin » lâchait, avec une pointe d’humour, Philippe Levasseur.

Baigné d’un soleil généreux, cette troisième édition a donc rencontré un franc succès. Celui escompté par les organisateurs et bénévoles qui « depuis plusieurs semaines » œuvraient d’arrache-pied. « C’est comme une récompense à cette débauche d’énergie » mentionnait Carole Savreux, ravie de contempler ces pelotons multicolores se succéder. Inlassablement. « Cette manifestation laisse aussi entrevoir une autre facette. La présence de Maëlicorne, structure qui accompagne les familles confrontées à la fin de vie d’un enfant en est d’ailleurs le symbole » exprimait-elle encore, non sans émotion. Avant d’ajouter : « Les membres de l’association ont d’ailleurs saisis l’opportunité pour effectuer la vente d’objets sur le thème de la Licorne. Les bénéfices ont été reversés au service Onco-Hématologie pédiatrique du CHU d’Amiens »

Bonne ambiance chez les participants

Du cœur, les participants en ont eu… Dans la joie et la bonne humeur, certains se sont appliqués à aller jusqu’au bout d’eux-mêmes. Une belle poussée d’adrénaline que les plus déterminés veillaient à prolonger en renouvelant l’aventure. Repartant à l’assaut de ces obstacles que chacun tentaient de franchir par ses propres moyens. Provoquant le plus souvent l’hilarité autour de soi.

  • A l’agenda du Petit-Saint-Jean :

L’hippodrome d’Amiens organise une nouvelle réunion de courses hippiques le samedi 6 juillet. Début des opérations à 19 heures.

  • Plus d’info : www.hippodrome-amiens.fr

Fabrice Biniek

Crédit photo : Coralie Sombret – Gazettesports

<A lire également>

FOOTBALL : Le calendrier complet de la préparation amiénoise