FOOTBALL (F) : Ca bouge à l’Amiens Portugais…

Ⓒ Gazette Sports
Publicité des articles du site GazetteSports

Une page se tourne à l’Amiens Portugais où l’actuel entraîneur des demoiselles, Hacène Kichou cède sa place à Dominique Chevalier. Pour un nouveau projet… ambitieux.

Après sept saisons à la tête (notamment) de l’équipe féminine de l’Amiens Portugais, Hacène Kichou s’apprête à passer la main ! « Décision légitime et mûrement réfléchie » affirme l’intéressé lequel souhaitait, « pour le bien du groupe », prendre un léger recul et – par la même opportunité – se découvrir d’autres préoccupations

C’est Dominique Chevalier qui lui succède. De l’aventure Division 2 avec l’Amiens SC (2011 – 2013), l’homme de 59 ans se recommande d’une « formidable épopée humaine à Harondel » Une structure – et un effectif masculin – qu’il emmènera de l’Excellence départementale à l’antichambre du championnat national en… cinq ans. Ex-joueur de l’ASC, il s’efforça ensuite – avec brio d’ailleurs – de dispenser son expérience aux U13 de Camon.

Délaissant le banc de Saint-Just-en-Chaussée – où il prenait place voici encore peu en tant que conseiller –, il rejoint celui de la cité amiénoise, animé par la farouche volonté de relever un challenge. « Celui de redonner de l’ambition à une section féminine qui aura à cœur de lorgner vers les barrages à l’accession en D2 dans un proche avenir » commente son prédécesseur. Lequel apparaîtra d’ailleurs à ces côtés, « dans un registre d’adjoint qui me convient parfaitement » précise Hacène Kichou qui, à 35 ans, cherchera – dans le même temps – à promouvoir la pratique du football au féminin dans les rangs de l’Amiens Portugais.

  • Première recrue

Sitôt « intronisé », Dominique Chevalier s’est empressé de feuilleter son carnet d’adresse. Et a su trouver les mots auprès d’Anissa Kpao. « C’est une jeune joueuse que j’ai eu plaisir à côtoyer à l’Amiens SC alors pensionnaire de D2. Aujourd’hui âgée de 25 ans et de retour de l’Ile de Beauté, où elle évoluait sous le maillot de Calvi, cette attaquante s’est satisfaite de notre reprise de contact. Et vient de me donner son accord pour veiller à porter bien hautes les couleurs de l’Amiens Portugais. »

Fabrice Biniek

Crédit photo : Amiens Portugais.

<> A lire également

FOOTBALL : On dresse le bilan des clubs de N3 et R2 amiénois