ATHLÉTISME : Interclubs pluvieux, Interclubs malheureux pour l’AUC

1
133

Les Championnats de France Interclubs se sont déroulés ce week-end et ont réuni des milliers d’acteurs de l’athlétisme sur tout le pays. 

Notre article de présentation de l’événement laissait espérer une édition 2019 particulièrement savoureuse pour les clubs de la métropole. Cependant la journée ne s’est pas passée comme prévue.

L’Amiens UC relégué en Elite B 

Après un premier tour prometteur, tout laissait à penser que l’AUC avait un gros coup à jouer parmi les meilleurs clubs français ce dimanche à Villeneuve d’Ascq. Visant le top 5 et avec un rêve légitime de podium, nous avions énoncé toutes les raisons de croire en une grosse performance du collectif rouge et blanc.

Une matinée qui bouleverse les objectifs

La journée a d’abord très mal démarré. A la perche d’une part où la pluie a sérieusement handicapé les spécialistes amiénois. D’abord Benoit Fraysse qui n’a pu faire mieux que 3m80 mais surtout son camarade de club Caihe Caihe dans l’incapacité de franchir sa première barre à 3m60. De plus, le marcheur Harouna Loleko Mboyo s’est fait disqualifier une fois la ligne d’arrivée franchie. En effet, le dernier carton amenant sa disqualification lui étant donné dans le dernier tour de piste, elle n’a pu lui être signifié qu’après l’épreuve terminée. Deux “bulles” dans le total amiénois qui signaient le début d’une journée galère.

La pluie continuait de s’abattre sur le Stadium voyant les contre-performances s’additionner pour les amiénois. Si ces conditions météorologiques ont été les mêmes pour tous, les rouges et blancs en ont particulièrement souffert, nombreux ne parvenant pas à se rapprocher de leur performance du premier tour.

La goutte d’eau qui fait déborder le vase

Un temps revenu dans le match pour la quatrième place, l’AUC abandonnait toute chance de maintien avec la blessure de Thomas Gogois, touché à l’ischio quelques minutes avant le départ du 100 mètres. Le timing ne permettant pas de faire courir un remplaçant, c’est un troisième “zéro” qui venait s’ajouter au désarroi du jour. Un bon relais 4×400 mètres masculin conclu à la deuxième place ne permettait pas au club de sauver l’essentiel.

Septième avec 59 827 points, il aura manqué 505 points à l’AUC pour se maintenir. Ils avaient réalisé  62 410 points il y a deux semaines, ce total leur aurait offert la troisième place. Contre toute attente et au terme d’une journée cauchemardesque, l’AUC descend en Elite B et aura tout à refaire l’an prochain.

Meilleures performances :

Benjamin Sédécias – 110 mètres Haies – 13″79 – 1104 points
Anne Zagré – 100 mètres Haies – 13″38 – 1099 points
Femke Pluim – Perche – 4m40 – 1083 points
Thomas Jordier – 400 mètres – 47″05 – 1042 points
Nadine Broersen – 100 mètres Haies – 13″86 – 1036 points
Nadine Broersen – Longueur – 6m15 – 1031 points
Maëlly Dalmat – Longueur – 6m12 – 1025 points
Thomas Gogois – Triple-Saut – 15m42 – 997 points

La malédiction se poursuit chez l’équipe réserve 

L’équipe B de l’AUC, qui visait la montée en Nationale 2 est passée à 84 points de réaliser l’objectif sans y parvenir. En totalisant 38 984 points, la réserve se classe deuxième des N3 derrière Lomme qui évoluera en N2 en 2020. Il fallait battre l’avant dernier des N2 pour faire de même côté amiénois. Calais qui matchait à Bruay-La-Buissière résiste finalement en bouclant la journée avec 39 068 points contre 38 984 pour l’AUC.

Comme si la journée noire pour le club se poursuivait, la deuxième équipe échoue d’un rien dans sa quête de montée. Comme un symbole d’autant plus que ce sont les mêmes épreuves qui ont été impactées. La perche d’abord avec deux “bulles”, les spécialistes Rémi Gorez et Nathan Francatel ne parvenant pas à passer leur première barre, la marche ensuite avec la disqualification de Benjamin Fauvergue.

Meilleures performances :

Marine Dhennin – Hauteur – 1m60 – 830 points
Céline Besset – Longueur – 5m15 – 815 points
Anaïs Benkara – 100 mètres – 12″99 – 805 points

L’US Camon, le maintien mais pas de record

Les jaunes et noirs luttaient quant à eux pour se maintenir en N3 après l’accession pour la première fois de leur histoire à ce niveau la saison dernière. Auteur d’un premier tour mitigé, le club devait se mobiliser dans l’entre deux tours.

Malgré cinq bulles et une pénalité de 1000 points pour jeune juge manquant, l’USC s’assure le maintien en N3 terminant neuvième des douze clubs de la division. Avec 33 976 points, le record de 2018 aurait même pu être battu, il aura manqué 119 unités au collectif camonois.

Meilleures performances :

Gauthier Cascales – 800 mètres – 1’55″60 – 872 points
Vincent Visbecq – 1500 mètres – 4’02″84 – 821 points
Sarah Ragi – 800 mètres – 2’20″91 – 818 points

 

Vincent Guyot

Crédits Photos : Yonis Abshir – AUC

ATHLETISME : Le Relais pour la vie réunit des centaines de personnes

 




1 COMMENT

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.