VOLLEY-BALL : Amiens loupe la dernière marche

0
92

Opposé à l’ASUL Lyon, l’AMVB n’a pas réussi à s’adjuger la Coupe de France amateur, dans une belle rencontre (3-1).

Deux premiers sets qui ne sourient pas aux Amiénois

Au début du premier set les deux équipes se tiennent. Lyon garde toujours une avance d’un point, mais Amiens a du répondant. Néanmoins, Ali Nouaour demande un premier temps-mort alors que son équipe est menée 8-5. Les Amiénois reviennent de ce temps-mort en remontant le score peu à peu, pour égaliser à 10 partout, et mènent par la suite, obligeant l’entraîneur lyonnais à prendre un temps-mort. Lyon réagit et reste à égalité à la mi-set (12-12). Dès lors, les deux équipes se tiennent, et au troisième temps mort, Lyon est devant d’un point (16-15), avant de mener de deux points au quatrième temps-mort (19-17). Sur la fin de set, Lyon passe à la vitesse supérieure et part s’adjuger le premier acte. Amiens réagit, et permet un ultime temps-mort à 24-22 en faveur de son adversaire. Amiens revient à 24-23, mais Lyon marque un dernier point pour mener dans le match (1-0, 25-23).

Au deuxième set, Amiens mène mais Lyon revient très vite à hauteur et montre davantage son ambition de remporter le titre à domicile. Les Lyonnais prennent de l’avance, et semble laisser son adversaire bien derrière lui. Lyon prend le large à la mi-set, malgré les quelques temps-mort demandés par Ali Nouaour (12-6). Malgré l’avance lyonnaise, Amiens revient peu à peu dans le partie obligeant un temps-mort alors que l’écart n’est plus que de deux points (16-14). Les Amiénois n’arrivent pas à revenir au score, et laissent partir les Lyonnais devant. Au final c’est bien Lyon qui prend le deuxième set et possède désormais, une main sur le trophée (2-0, 25-19).

Le set de l’espoir, sans suite positive

Au troisième set, l’AMVB est dos au mur et mène d’entrée 3-0. L’AMVB est beaucoup mieux en ce debout de set. Ils tiennent cet avantage de minimum trois points pendant un long moment. Lyon peine à enchaîner et arrive tout de même à la mi-set à 9-12. Amiens déroule dans ce set, et compte bien emmener Lyon au quatrième set, pour garder sa chance de titre. C’est ce qu’il se passe, Amiens aura dominé pendant tout le set pour revenir dans le match, et avoir un quatrième acte, plus que décisif (2-1, 20-25).

Le début de ce potentiel dernier set est assez équilibré, les deux équipes se tiennent, comme durant la plupart du temps dans cette rencontre. Au premier temps-mort, Lyon mène de deux petits points (8-6). Les Amiénois tiennent bon et égalisent à 12-12. A la mi-set, rien n’est donc joué dans ce set plus que serré entre le champion et le vice-champion du championnat Elite. Les Lyonnais prennent l’avantage et pousse Ali Nouaour à prendre un temps-mort alors que son équipe est menée 16-12. Lyon tient cet écart de quatre  points, et Amiens semble craquer, au mauvais moment. Les Amiénois ne peuvent rattraper leur retard et doivent s’incliner dans cette finale (3-1, 25-18)

Cette défaite est décevante pour les Amiénois, mais ils peuvent se satisfaire d’une chose : cette saison 2018-2019 restera dans l’histoire du club comme l’une des plus abouties.

Romain Prot

Crédits photos : Coralie Sombret – Gazettesports.fr

ASUL Lyon Volley-Ball – Amiens Métropole Volley-Ball : 3-1 (25-23; 25-19; 20-25; 25-18)

Coupe de France Amateur – Finale

Dimanche 19 mai 2019 – 15h – Petit Palais de Gerland




Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.