FOOTBALL : La vie en rose pour l’Amiens SC ?

0
130

Sur sa pelouse de La Licorne, l’Amiens SC découvre une belle occasion d’entrevoir – un peu plus encore – le maintien. Un succès face à Toulouse est cependant nécessaire.

Opposé à un Toulouse FC, d’ores et déjà fixé sur son sort, les joueurs de l’Amiens SC sauront-ils saisir l’opportunité afin de … botter en touche ces vieux démons (de la relégation) qui leur hantent l’esprit depuis quelques semaines ? Un souhait qui coïncide avec un succès face à son adversaire du soir.

« Il convient de se focaliser sur cette rencontre qui s’annonce difficile. Il ne faut se faire d’illusion. Concentrons-nous sur la prestation que nous devons réaliser. C’est ensuite que nous pourrons jeter un œil sur les résultats de nos compagnons d’infortune et juger s’il s’agit ou non d’une balle de match.» mentionnait toutefois Christophe Pelissier lors de la traditionnelle conférence de presse d’avant-confrontation.

Car bien négocier ce duel pourrait permettre à l’ASC d’atteindre son but, le maintien. « Veillons à être performant, comme nous savons le faire à la maison. Le dernier en date, contre le RC Strasbourg, est à mon sens raté. Notamment dans l’intensité que nous sommes capable d’imposer. J’espère que nous allons retrouver notre allant collectif. Celui qui fut le nôtre récemment à Montpellier » exprimait encore l’intéressé. Lequel appelait aussi à l’union sacrée avec les supporters de La Licorne.

Sans Gouano ni Zungu

« Je souhaite qu’ils soient nombreux, qu’ils vont nous pousser et ainsi nous transcender. Afin que l’on obtienne cette victoire » soulignait encore le responsable technique amiénois. Dont le groupe privé de Prince Gouano et de Bongani Zungu risque de devoir faire « exploser » le verrou défensif toulousain.

« Le TFC dispose aussi d’arguments offensifs susceptibles de faire la différence à tout moment ! Il excelle aussi dans les coups de pied arrêté. 60 % de leurs réalisations ont été validé ainsi. C’est un adversaire aguerri à la Ligue 1, à appréhender ce genre de confrontation » rappelait-il aussi. Comme pour mettre en garde une troupe locale qui devra se jeter à l’abordage avec parcimonie.

Un effectif revigoré depuis ce « point subtilisé dans l’Hérault, sur la pelouse de Montpellier, qui nous a fait le plus grand bien. Nous aimerions gagner plus de matchs, nous collectionnons les scores de parité mais nous savons également que c’est dur pour tout le monde. Mais nous sommes aussi déterminés à lutter jusqu’au bout »

Un grand pas vers le maintien à la clef ?

Et celui qui affirme « n’avoir jamais demandé à sa troupe de jouer pour le nul » mais plutôt l’encourager à aller de l’avant compte bien s’octroyer les trois points samedi soir. « Si nous en sommes encore à batailler pour le maintien c’est malgré une très bonne série, nous n’avons pas réussi à valider quelques bons matchs nuls par une probante victoire qui nous aurait aidé. Mais c’est pour maintenant ». Des petits points qui « sur le plan comptable ne sont pas extraordinaires certes mais qui apparaissent précieux pour l’aspect psychologique » indiquait Christophe Pelissier. En espérant bien savourer un succès qui augurerait de lendemains qui chantent.

36e journée – Ligue 1 Conforama

  • Stade de la Licorne, samedi à 20 heures : Amiens SC (16e) accueille Toulouse FC (15e)

Fabrice Biniek

Crédit photos : Gazettesports (Archives)

BASKET (F) : Les demoiselles de l’ESCLAMS en fâcheuse posture




  • Laisser un commentaire

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.