RUGBY : Ils l’ont fait !

0
345

Sous une pluie de champagne, l’équipe première du RCA a fêté ce dimanche à Chauny sa montée en Fédérale 3 après sa victoire 27-18 face à Calais. Un événement pour le club amiénois, qui l’attendait depuis maintenant cinq saisons et qui concrétise une saison éclatante. 

Il est 16h quand le match des équipes premières d’Amiens et de Calais débute. Sous un  soleil de printemps et sans vent gênant, les coéquipiers de Clément Meunier partaient au combat à peine 1 heure après la défaite de la réserve face à Villeneuve sur le même terrain.

Une première période prolifique

L’enjeu est de taille pour les deux équipes, qui aspirent toutes deux à une Fédérale 3 qui fait tant rêver. Et cela se fait sentir dès les premiers instants de la rencontre, par un geste très maladroit du #13 Calaisien qui retourne Venin #12 sur un plaquage sanctionné d’un carton jaune dès la 1ère minute. Il ne faudra pourtant pas longtemps au RCA pour faire parler Wiotte #11, qui met là une première accélération et une première alerte sans frais à l’équipe adverse.
Réponse immédiate des Nordistes qui aplatissent sur leur première action du match en bout de ligne à droite après une touche très bien trouvée (5-0, 8ème minute). Malade et atteint physiquement, Saintomer #2 laissera ses coéquipiers à la 11ème minute, lui qui était attendu dans cette finale, et qui méritait de la jouer au vu de sa saison. Sans baisser la tête, Sueur #15 ouvrira au pied le compteur amiénois une minute plus tard (5-3, 12ème minute).

En réussite, Calais bénéficiera d’un double jeu au pied pour aplatir une nouvelles fois devant Cladière #9, impuissant dans son en-but (10-3, 14ème minute). Sueur #15 ne réduira pas la marque quelques minutes plus tard au pied. Mais l’essai collectif, conclu par Mille #3 une minute plus tard permettra aux Jaunes et Bleus de revenir à 10-10, 18ème minute. Une parité au score de courte durée, car Calais ajoute un nouvel essai, après une passe sautée à droite de l’en-but amiénois (15-10, 23ème minute). Calais en infériorité numérique après une faute sur Wiotte #11, c’est finalement un essai du capitaine et taulier Meunier #8 après un maul bien construit qui ramène le RCA au score. Egalisation pleine de symbolique dans cette finale, pour le leader au brassard soutenu par ses troupes et très bon dans ce match (15-15, 34ème minute). Le retour aux vestiaires se fera après une pénalité manquée de Xavier Sueur qui aurait été plus que bienvenue.

Une seconde période figée, puis débloquée

Après le discours des coachs, le jeu se fige de chaque côté. Les débats du milieu de terrain ne s’approchent que très peu des zones décisives et chaque collectif verrouille sa défense, proprement et efficacement. Fidèle à sa saison et toujours au charbon, Derquenne #10 tente de remobiliser les siens, et il ne manquera que très peu à Kraus #14 pour débloquer la situation, rattrapé de justesse par la défense nordiste.
Mais il y a un refrain qui se répète en boucle depuis maintenant de nombreux matchs dans les rangs du RCA. Celui qui dit que Wiotte #11 marquera, et il l’a encore fait. Idéalement lancé à pleine vitesse dans le trafic, et inarrétable dans ces conditions, il laisse sur place trois adversaires pour délivrer un kop amiénois en apnée, venu pour l’occasion (20-15, 69ème minute).

Sept minutes avant la fin du match, Calais vient inscrire un drop d’une intelligence parfaite, et vient installer une pression énorme sur les épaules des Amiénois, tant pour les joueurs que pour les supporters (20-18, 73ème minute). En manque de réussite, Xavier Sueur manquera l’occasion de mettre un peu plus à l’abri les siens, manquant l’axe des poteaux à la 75ème minute. Dans un suspens terrible, Trancart #16 offrira aux siens l’occasion d’exulter, marquant l’essai de la victoire sous les poteaux dans une superbe image de joie collective, et parfaitement accompagné par le pied de Louis Wiotte #11 (27-18, 80ème minute). Le Rugby Club Amiénois laisse exploser sa joie, et signe là sa montée en Fédérale 3 après une saison pleine.

Comblés, joueurs et coachs ont brandis le trophée de nombreuses minutes sur le terrain. Tous connaissent, et beaucoup ont vécu, les finales perdues des années passées. Ils ont désormais leur ticket d’entrée dans ce nouveau championnat qui les attend depuis maintenant 5 ans.

 

Photos et réactions des coachs et joueurs à venir

 

Rugby Club Amiénois – Rugby Club de Calais
27-18 (15-15)
Finale de championnat honneur, accession à la fédérale 3

RCA :
Essais : Mille, Meunier, Wiotte, Trancart
Transformations : Sueur, Wiotte
Pénalités : Sueur

 

Benjamin Poupart

Crédit photo : Roland Sauval – GazetteSports

À lire aussi >>

Buengo : “On garde notre destin en main “




Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.