Buengo : “On garde notre destin en main “

0
135

Après le match nul de Camon contre Chambly, retrouvez les propos de Titi Buengo.

Vous avez montré deux visages aujourd’hui d’une période à l’autre ?

Oui, c’était clairement le jour et la nuit. En première période on n’a pas joué, ou on a eu peut-être peur, je ne sais pas mais on était absent. Ce n’est pas normal par rapport aux objectifs que l’on a, au classement, à ce que l’on a pu proposer la semaine dernière contre Doullens. Après il nous manque Zahir et ça fait beaucoup. C’est lui qui gère notre animation offensive, qui garde les ballons quand il le faut. J’ai vu et les joueurs ont constaté que c’était plus compliqué sans lui.

On a vu aujourd’hui, qu’il y avait un manque d’expérience de votre côté ?

Oui, il y a un gros manque d’expérience, c’est une équipe très jeune. On est obligé de manœuvrer, de faire bouger des joueurs, parce qu’au départ on pensait avoir mis la meilleure compo et on s’est vite rendu compte que non. Soit on continuait comme ça jusqu’au bout soit on changeait les choses. Avec Jean Paul, on a essayé à la mi-temps de trouver des solutions et de les bloquer. On a réussi en deuxième mais sur le peu d’occasions que l’on a eu, on manque de réalisme. On n’est pas assez tueur et les joueurs ne prennent pas assez leurs responsabilités.

A la pause vous avez marqué votre insatisfaction avec trois changements ?

Oui, la première période m’a clairement énervé. Je n’ai pas compris ce que l’on a fait, on était obligé de réagir. Après, c’est aussi pour leur faire prendre conscience de certaines choses. Les joueurs ont des états d’âme car c’est un groupe et je peux comprendre car tout le monde veut jouer. Mais quand il faut jouer et quand tu as ta chance, il faut montrer des choses et pas se dire je montrerai la prochaine fois. Il faut prouver au coach qu’il peut s’appuyer sur “toi” et avec les jeunes c’est parfois compliqué de leur faire comprendre. Cela me pousse à être encore plus méchant dans des choix, des prises de décisions car un joueur ne peut pas être attentiste et nous on a tendance à être en réaction plutôt qu’en action.

Vous ratez une occasion de revenir sur Outreau, c’est un joker de grillé ?

Ça peut coûter cher, mais pas forcément car on a un avantage sur le troisième.  Donc on a toujours notre destin en main. Ce qui est dérangeant c’est la copie rendue en première période, ce qui ne nous permet pas de prendre plus qu’un point aujourd’hui.

Le derby, sera l’occasion d’éliminer quasiment les Portugais pour la course à la montée ?

Oui, ils sont candidats à la montée comme Chaumont. Mais on va se concentrer avant tout sur nous. On connaît cette équipe, on aura l’avantage d’être à domicile et d’avoir toutes nos forces. Il faudra, nous le staff, faire les bons choix d’hommes car ça sera un match d’homme.

Propos recueillis après match

Aurélien Finet

Crédit Photo : Audrey Louette – Gazettesports

A lire aussi <>

FOOTBALL : Camon devra attendre pour retrouver son trône




  • Laisser un commentaire

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.