FOOTBALL : L’Amiens SC (b) a évité le piège

0
237

En ouverture de la 22e journée de National 3, l’Amiens SC (b) recevait l’USL Dunkerque (b), dans une rencontre piège face au deuxième relégable. Après une première mi-temps très difficile, les hommes d’Antoine Buron ont réussi à vaincre les Nordistes, au terme du temps additionnel (2-1).

Une première période « médiocre »

C’est par ce mot qu’Antoine Buron définit la première période de ses hommes. Sans gouache, sans dynamisme, la réserve de l’Amiens SC a vécu quarante-cinq premières minutes très difficiles. Même si les Amiénois se sont davantage créés d’occasions, celles-ci n’étaient pas conclues, souvent bâclées, et le trio offensif semblait ne pas se comprendre.

Ainsi, l’attaque de l’ASC (b) est restée muette durant le premier acte. Dunkerque, de son côté, essaie tant bien que mal d’envoyer le ballon devant, et joue beaucoup le centre. Cette stratégie ne paie pas, et c’est finalement les contres qui ont fonctionné. Baalla est trouvé dans la profondeur, et, malgré la charge des défenseurs adverses, arrive à tromper la vigilance de Gautier Banaziak pour ouvrir la marque (20′, 0-1).

Amiens est mené chez lui, et doit réagir. Cette réaction n’a pas lieu en première période, l’arbitre renvoyant les deux équipes sur ce score de un but à zéro.

Une deuxième période plus dynamique pour une fin suffocante

Dans les vestiaires, l’ordre était clair pour Antoine Buron : « Soit on réagit, soit on subit.» Et le premier ordre a été entendu. Dès l’entame de la seconde période, les Amiénois pressent le but Dunkerquois, avec plus d’envie, de détermination. L’entrée à la mi-temps de Kwinta à la place du jeune Joly a dynamisé l’attaque,mais le but égalisateur peine à se montrer. Les Amiénois tentent, à l’image de Kwinta (50′), Gneba (55′). De l’autre côté, la forme nordiste est moins flagrante, les visiteurs veulent fermer leur défense, mais tentent par moment de surprendre leurs homologues. Les rares occasions sont peu dangereuses.

Alors que l’Amiens SC (b) pousse toujours à dix minutes du terme, le doyen Julien Ielsch inscrit le but égalisateur (80′, 1-1). Ielsch est sur deux buts en deux matchs à domicile, et reste un pilier de l’équipe de Buron, qui ne tarie pas d’éloge à son sujet : «Il est super important dans le groupe. On est obligé d’avoir un gars comme ça. Il faut apprendre de ce genre de joueurs. »

Après ce but égalisateur, les locaux n’en restent pas là et veulent tuer le match. Ils poussent beaucoup sur la cage adverse, et finalement, au bout du temps additionnel, un défenseur nordiste dévie un centre amiénois en plein dans ses buts, et offre malgré lui, la victoire aux coéquipiers de Martin Gneba.

Amiens a réagi avec brio pour venir à bout de Dunkerque, qui ne déméritait pas le nul non plus.

Prochain rendez-vous pour la réserve de l’Amiens SC : Vendredi, pour un match amical à Paris, face à la réserve du Paris Saint-Germain.

Romain Prot

Crédits photos – Coralie Sombret – Gazettesports.fr

Amiens SC (b) – USL Dunkerque (b) 2-1 (0-1)

National 3 – Journée 22

Samedi 20 avril 2019 – 16h – Stade Guégan

Amiens SC (b) : Banaziak – Gendrey, Tiboué, Sakho, Bah – Joly, Demirel, Ielsch – Segarel, Ngando, Gneba

Remplaçants : Baskar, Gomis, Javorcic, Kwinta, Gauducheau

Entraîneur : Antoine Buron

USL Dunkerque (b) : Guillaume – Macon, Kabamba, Kaboyi, Calant – François, Baalla, Berthe, Berkaine – Fichex, Sotomski

Remplaçants : Leganase, De Meyer, Carpentier, Masirika, Gournay

Entraîneur : Jean-Charles Delgrange

A lire aussi <>

FOOTBALL : Camon devra attendre pour retrouver son trône




Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.