HANDBALL : Baptiste Clay reçoit le Challenge Brandicourt

0
232

C’est sûrement un handballeur promis à un très bel avenir mais malheureusement,  nous ne le verrons pas évoluer dans un club picard puisqu’hélas, notre département de la Somme ne compte pas de club de haut niveau.

Pour l’heure,  Baptiste Clay est licencié à l’Amiens PH tout en poursuivant sa progression scolaire au Pôle Espoir de Dunkerque.

Ses journées sont du reste bien remplies avec deux entraînements au quotidien, des études avec des horaires aménagés et le retour le week-end à Amiens pour participer au match de son équipe. Jeune espoir, il accepte le temps de jeu qui lui est offert et le plus souvent, il se résume à quelques minutes.

Originaire de Vauchelles les Quesnoy, Baptiste Clay a longtemps hésité entre le judo et le handball. C’est finalement le sport collectif qui l’a emporté et d’ores et déjà, on peut penser que Baptiste est sur le bon chemin. C’est surtout un joueur très précoce car très tôt, il a intégré les équipes de France de jeunes.

Accompagné de ses proches, de son président de club M. Pingault, du nouveau président départemental Raymond Tripier et de l’emblématique Claude Hatté, Baptiste Clay est venu au siège du CDOS à Amiens afin de recevoir le Challenge Robert Brandicourt.

Un challenge « qui permet de promouvoir les jeunes sportifs de notre département. Nous souhaitons à Baptiste de rejoindre le niveau international » a  souligné Marcel Glavieux, le président du CDOS qui a rappelé le palmarès de Baptiste. Présents également à cette sympathique réception, le représentant du Crédit Agricole qui a remis un chèque à Baptiste, M.Daniel Ramelet le directeur de la Cohésion sociale et sportive; Marc Chapon ancien participant aux Jeux Olympiques (hockey sur gazon) et l’ancien capitaine et Directeur Technique National de hockey sur gazon Bruno Delavenne.

 

Lionel Herbet

Crédit photo : DR, Kévin Devigne – GazetteSports

À lire aussi >>

 




  • Laisser un commentaire

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.