ATHLÉTISME : Un Challenge Baheu en demi-teinte

Ⓒ Gazette Sports

L’US Camon accueillait ce samedi 6 mars son traditionnel Challenge Baheu au stade Lucien Jovelin. Privé d’épreuves de demi-fond, qui avaient grandement participé au succès de l’édition 2018, le meeting n’a malheureusement pas enregistré de grandes performances. 

En effet malgré une météo particulièrement agréable, peu nombreux ont été les athlètes à concourir au meeting local. L’an dernier, la tenue du 1000 mètres avait vu plus de trente athlètes s’affronter toutes catégories confondues. Une cavité devant être comblée sous la piste, une partie de cette dernière demeure inutilisable ce qui a donc empêché que les épreuves longues soient disputées cette année.

Les performances du jour sont venues du Nord 

C’est sur l’épreuve du marteau que les meilleures performances ont été établies. Deux sociétaires de l’US Tourcoing ont fait le déplacement dans la Somme. Le vétéran Frédéric Vandenbosch réalise 40m94 (marteau de 6kg) tandis que l’espoir Maxime Peruzzo expédie son engin à 65m25 (N2) incontestable auteur de la meilleure performance du jour. Il passe pour la première fois la barre des 60m et se positionne cinquième aux bilans français.

Quelques jeunes pousses se font remarquer

Le benjamin Maxence Rosiaux (AUC) a réalisé 1m40 au saut en hauteur surclassant l’ensemble de ses camarades minimes de deux ans plus âgés. Même classement pour le jeune amiénois avec 8m60 au poids. A la longueur, la camonoise Lili Lemarie réalise 3m92 pour l’emporter chez les benjamines. Elle fait même coup double avec le poids où elle se classe première avec un meilleur jet à 10m77. Victoire également pour le club local chez les masculins à la longueur par l’intermédiaire de Victor Burillon avec 4m58. Hermes Caillot (AC Friville) signe 11m61 au triple-saut pour gagner le concours minime masculin. Enfin sur le 50m haies, on notera les victoires de Capucine Heyman (USC – 9″25) chez les benjamines et de Clovis Marchal (AUC – 9″13) en benjamins.

L’amiénois Maxence Rosiaux, ici à la hauteur
Le vent s’invite pour pousser les sprinteurs 

La minime Stayahv Mavuemba Wanba (USC) s’impose nettement sur le 50m en 7″09 (+4,2 m/s) tandis que chez les masculins c’est Maxime Ammar Khodja qui est allé le plus vite en 6″86 (+2,2 m/s). Sur la même distance chez les benjamins Axel Sellier (AC Friville) surclasse Maxence Rosiaux (AUC) au milième, tous deux crédités de 7″26. Sur la ligne droite victoires de Justine Razik (Péronne) en 12″98 (IR4) et de Paul Rabiot (USC) en 11″50 (IR4), bien poussés par Éole. Sur le demi-tour de piste, la locale Inès Duparcq venait prendre ses marques à un mois des Interclubs. Elle remporte l’épreuve dans un temps de 26″78 (IR4) bien aidé par un fort vent de dos (+4,8 m/s).

Le Challenge conservé par les locaux

Au classement général par équipes où les performances des différentes catégories jeunes sont comptabilisées l’US Camon l’a emporté. Le Challenge Baheu a donc été conservé par les locaux, le trophée étant ici porté par Stayahv Mavuemba Wanba. 

Vincent Guyot

Crédits Photos : Reynald Valleron – GazetteSports