HOCKEY-SUR-GLACE : Un film sur la coupe de France pour clôturer la saison

0
343

Ils étaient près d’un millier à s’être réunis ce mardi 2 avril 2019 pour se rappeler au bon souvenir du titre des Gothiques en coupe de France. En effet, le club diffusait au Coliseum le film : “Inside GOTHIQUES #1 – Dans les coulisses de la victoire”, dont Thibault Prince et Flavien Martin, les deux réalisateurs de ce projet, ont accepté de nous parler.

Avant et après le Final Four, Thibault Prince et Flavien Martin, de Vitamine Production, ont pu suivre de l’intérieur la vie des Gothiques. Préparation, discours du coach, joie dans les vestiaires, retour triomphal à Amiens, les deux hommes ont eu accès à des images exclusives afin de proposer ce film de quasiment 1h15 aux Amiénois.

Comment vous est venue l’idée de ce projet ?

Thibault : Tout a commencé quand j’ai demandé à Flavien s’il voulait me suivre sur ce projet, je crois que c’était au mois de décembre. Ensuite, nous avons proposé la vidéo au club, cela ne s’est pas fait tout de suite car il a fallu qu’on défende le projet : plus de notoriété pour le club, un souvenir pour joueurs-staff-dirigeants, un souvenir pour le public.

Il fallait donc convaincre le club mais aussi Mario Richer ?

Thibault : Oui, après quelques rendez-vous, il a fallu convaincre Mario, qui craignait que cela puisse déstabiliser les joueurs sur une compétition comme celle-ci. Nous sommes allés à la rencontre des deux coachs par le biais d’Elie Marcos qui a joué un rôle majeur pour la réalisation de la vidéo, afin de leur expliquer le projet. 

Flavien : Mario avait peur que ça déstabilise certains joueurs, qu’ils ne soient pas dans “leur match” si nous étions présents. Mais on a pu faire un “test” sur la rencontre de Mulhouse à l’issue de laquelle on a présenté une vidéo de l’avant match. Et le club, donc Mario Richer également, ont accepté le projet. 

Quel soutien vous avez reçu de la part du club ?

Thibault : Après le test de Mulhouse, Patrick Letellier, le président du club, nous a appris que la vidéo avait été achetée par 2 partenaires (CAFPI et Energies du Santerre). C’est à ce moment que nous avons connu nos conditions de tournage : départ en voiture (pour pouvoir filmer les joueurs avant de partir à Paris et qu’on puisse arriver avant eux pour filmer leur arrivé), chambre d’hôtel dans le même hôtel que l’équipe, repas avec les joueurs … Le club nous a facilité les choses en nous mettant en immersion totale avec toute l’équipe de hockey (coach staff joueurs). De plus, Elie Marcos a fait en sorte que nous puissions avoir un accès le plus libre qu’il soit au sein de l’Hotel Accord Arena.

L’équipe était réceptive à votre travail ?

Thibault : Pendant l’événement, nous n’avons eu aucun soucis pour filmer les joueurs ainsi que le staff qui ont été très coopératifs et ont compris que c’était leurs souvenirs qu’ils étaient entrain de créer à travers les vidéos. Plus les heures passaient et plus les joueurs étaient « ouverts » comme « sans filtre ». Ça s’est ressenti à travers le résultat final. 

Flavien : Le club voulait que l’on soit présent un maximum avant Bercy, aux entraînements, afin que les joueurs puissent s’habituer un maximum à notre présence et à la caméra. Et quand on a pu discuter avec les joueurs après, ils nous ont dit que ça avait été parfait, parce que l’on a réussi à se fondre dans le décor. Nous ne voulions vraiment pas être “intrusif” et c’est ce que l’on a réussi à faire. Au final, grâce à cela, on a vraiment réussi à avoir des plans intimes car ils ne faisaient plus attention à notre présence.  

Quel bilan de cette aventure ?

Thibault : En faisant tout ce travail, on a pu constater que les Gothiques, c’est une grande famille, avec une forte cohésion au sein du vestiaire, même en ayant des joueurs de classe internationale. Pourquoi pas réitérer ce genre de projet pour mettre en valeur le sport sur la métropole amiénoise. 

Flavien : Le film a été apprécié et ça fait plaisir. Il y a eu vraiment de bons retours, il y avait du monde à la diffusion, les joueurs étaient présents à la diffusion donc ça aussi c’était bien car on a vécu avec eux pendant 2 jours. Une grosse satisfaction d’avoir fait ce film. Les joueurs nous avaient demandé quand le film sortait, ils semblaient impatients de le voir. Et hier, après la diffusion, Jérémie Romand nous a félicité et on pouvait voir de l’émotion chez les joueurs présents, donc ça fait vraiment plaisir. 

Retrouvez ci-dessous le film, diffusé gratuitement sur youtube :

Au final, ce film offert par les partenaires du club : CAFPI et Energies du Santerre, a été chaudement accueilli par les spectateurs et par Mario Richer et une dizaine de ses joueurs. C’était aussi la dernière occasion pour Jonathan Narbonne de faire ses adieux au public amiéniois, lui, qui, on le rappelle, a quitté le monde professionnel à l’issue de la saison. Alors que Grenoble et Rouen se disputent actuellement le titre (2-1 pour les Brûleurs de Loups), la diffusion de ce film mettait “un point final” à cette belle saison 2018-2019 pour les Gothiques.

Quentin Ducrocq

Crédits photos Leandre Leber

HENRI-CORENTIN BUYSSE : “Franchir un palier en plus avec l’équipe”




Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.