HANDBALL : Première de play-downs ratée au Coliseum pour l’APH

0
281

Alors que les play-downs avaient parfaitement été démarrés par l’Amiens PH la semaine dernière, la seconde journée a été synonyme de défaite ce samedi au Coliseum face à l’US Créteil Handball 34-36.

 

Une première mi-temps très longue

Dans un début de match compliqué, l’US Créteil a rapidement pris à la gorge l’Amiens PH. Faisant le break dès la 6ème minute à +2, les visiteurs prennent vite le pas sur l’approximative défense amiénoise. Déjà 2 jets de 7 mètres cristoliens et deux cartons jaunes amiénois venaient entacher 10 premières minutes de souffrance pour les locaux (4-8). En face, la défense est quant à elle très bonne, et laisse peu de place aux offensives amiénoises infructueuses. Une situation qui laisse le champs libre à l’US Créteil pour s’envoler au score et s’adjuger le premier quart de jeu à +7, 6-13. Le second quart d’heure, et dernier de cette première mi-temps, verra les coéquipiers de Julien Richard reprendre le fil du match. Sans que la situation ne s’inverse, l’APH montre plus de qualité, et revient au score difficilement à 14-18 à la mi-temps.

Dominé tactiquement, techniquement, et physiquement, l’Amiens PH rentre aux vestiaires la mine des mauvais jours. Le ballon a brûlé les mains des Amiénois par moment quand l’US Créteil a offert aux spectateurs quelques gestes techniques dûment réalisés. Sans devoir tout jeter, l’APH doit oublier ces trente premières minutes où la solution n’a clairement pas été trouvée et où Créteil a déjà bénéficié de 5 jets de sept mètres.

Une seconde mi-temps sans génie

La dernière demi-heure ne sera toujours pas celle d’Amiens. Courant derrière un score déjà trop handicapant, les Pirates montreront de meilleures choses, sans jamais inquiéter des visiteurs ayant acquis le score auparavant. C’est seulement à la 49ème minute que les hommes de Pierre-Alain Lavillette et Yuriy Petrenko recolleront à une différence de -3, 23-26. Une longue remontée au score et sur le terrain face à un adversaire qui ne laisse que peu d’espace, et qui fait très mal aux 9 mètres. C’est avec conviction et qualité que Thomas Zirn et ses coéquipiers ramèneront une nouvelle fois le score à leur portée, avec cette fois deux buts à rattraper à la 54ème minute. Une remontée vite canalisée par les visiteurs, qui tiendront finalement le score jusqu’à la fin, malgré les ultimes efforts de Rabah Soudani et de Paul Prunié dans les dernières secondes. (34-36)

C’est finalement un match où l’orage a duré 60 minutes qui s’est déroulé ce samedi soir. L’écart en première mi-temps, trop important pour parvenir à être repris, a fait s’incliner les Amiénois pour la première fois de ces play-downs. Si certains temps forts ont été du côté samariens, avec quelques belles réalisations, cela n’a pas été suffisant pour s’imposer. Une défaite bien malvenue qui ramène l’APH à la 5ème position du classement, derrière Lanester et Saintes à égalité de points.

 

Pierre-Alain Lavillette (coach) :On a eu un temps faible d’un bon quart d’heure en première période. Ils nous ont sanctionné par le niveau de leurs joueurs donc on s’est vite retrouvé menés au score. Quand on commence le match avec un handicap de -7 contre une équipe comme Créteil c’est compliqué de revenir. Ce qu’on va retenir c’est qu’on a rien lâché, on a tenté de revenir tout au long du match, ils ont eu pas mal de réussite aussi. On s’attendait à voir un gros volume physiquement et une défense solide, ça s’est vérifié. Ils ont un bon collectif et de très bonnes individualités. L’équipe met 34 buts, mais on en prend 36. On a pas l’habitude de voir cette défense de la part de l’équipe donc on va retravailler ça. Ça faisait pas mal de temps qu’on avait pas été mis autant en difficulté.”

 

Thomas Zirn (aillier APH) : “C’est dur d’expliquer une défaite à chaud une défaite comme celle là. On est passé au travers en défense quand eux ont commencé très fort. Ils avaient de très bons joueurs qui nous ont fait mal. C’est dommage que l’on n’arrive pas à gagner avec toute l’expérience qu’on a dans l’équipe. La semaine dernière on se fait très peur en fin de match, et ce week-end on perd face à une équipe de jeunes, qui, certes ne fait que progresser, mais qui manque de vécu. Ils ont pris un gros écart dès le début de match qu’on a pas réussi à reprendre. Mais encore une fois la mentalité était là, mais on fait le travail à moitié.”

 

 

Amiens PH – US Créteil Handball
34-36 (14-18)
2nde journée de play-downs

Amiens PH : Shamrylo et Amat (gardiens), Bonin (2), Clay, Deveaux (2), Legras (1), Prunié (4), Richard (2), Scattolari (4), Soudani (3), Tchinda, Tatto (5), Vannihuse (4), Zirn (7)

 

Benjamin Poupart

 

Crédit photo : Kévin Devigne – GazetteSports

 

À lire aussi >>

VOLLEY-BALL : Qui peut stopper l’AMVB ?




Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.