FLOORBALL : Les Hoplites s’offrent Grenoble

0
291
CIT Dessaint

Ce dimanche matin les Hoplites d’Amiens recevaient Grenoble pour leur deuxième et dernier match du week-end. Toutes deux défaits pour leur première rencontre, les deux équipes avaient à cœur de finir sur une victoire.

Amiens prend les devants

Ces vingt premières minutes sont très équilibrées et les deux équipes se rendent coup pour coup. Légèrement dominés en terme d’occasion dans l’entame de match les locaux font preuve de réalisme. Après quatre minutes de jeu et sur sa première occasion Amiens marque grâce à Verdier sur un tir mi-distance côté droit (1-0). Presque dans la foulée, Auguet reprend à bout portant une offrande de Postel pour faire le break (2-0). Les visiteurs vont réagir une minute plus tard et sur un tir de Pintus au second poteau Durand doit s’incliner (2-1). Les locaux ne se démobilisent pas et après deux nouveaux arrêts de Durand, Lhermitte A. en renard des surfaces reprend un tir mal repoussé par le gardien adverse (3-1). En fin de tiers, réduit à quatre après une charge illégale de Lhermitte E, Amiens craque  à moins de dix secondes de la sirène sur un but de Vella (3-2).

Amiens maîtrise

Ce deuxième tiers est extrêmement disputé et plutôt maîtrisé par les locaux. Après plusieurs minutes stériles en terme d’occasion et une supériorité non exploitée, les locaux font le break par Van Vynckt sur un centre en retrait de Lhermitte (4-2).  Les Amiénois vont ensuite prendre le dessus mais le gardien Grenoblois est impeccable et met en échec à de nombreuses reprises les Hoplites. La fin de tiers tendu verra Toudick pour Amiens et Peguilhan pour Grenoble prendre dix minutes de pénalité pour geste antisportif. Les Hoplites abordent donc le dernier tiers avec un break d’avance (4-2).

Les Hoplites résistent

Avec un petit matelas d’avance à l’entame de ces vingt dernières minutes, les Hoplites vont laisser venir leur adversaire et défendre pour jouer en contre. Éprouvés par le match d’hier, les Amiénois essayent de gérer au mieux, s’ils subissent, ils tiennent grâce à une bonne défense illustrée par Durand auteur encore une fois de nombreux arrêts (43’45, 44’30, 48’30, 49’35). En contre les locaux font mal et Postel à la quarante-sixième met les siens à l’abri sur un tir en déséquilibre (5-2). En fin de match alors que le score était acquis, Leblanc y va de son but sur une passe au second poteau (6-2).

Amiens réagit parfaitement après une défaite la veille face au leader Parisien. Une victoire qui satisfait le capitaine Pierre Brasseur, “Après la défaite d’hier on a su réagir et c’est une très bonne chose. On a laissé beaucoup de force hier et aujourd’hui on y est allé au cœur. On fait un bon match comme hier mais on a su être plus efficace et prendre rapidement les devants. Dans le dernier tiers on a profité de notre marge pour les laisser venir et jouer en contre. Cette victoire est importante pour éviter les play-downs, il fallait prendre des points ce week-end et c’est chose faite.”

En effet cette victoire contre le second permet aux Amiénois de finir le week-end sur une bonne note et de prendre des points importants pour éviter les play-downs.

Amiens – Grenoble : 6-2 (3-2, 1-0, 2-0)

Amiens : 6 Arthur Lasseron, 9 Pierre Auguet, 10 Antoine Verdier, 25 Lambert Van Vynckt, 29 Adrien Lhermitte, 31 Simon Durand (G), 32 Hugo Maillard, 40 Brandon Toudick, 41 Emile Lhermitte, 64 Pierre Brasseur (cap), 68 Pierre-François Leblanc, 77 Thomas Postel

Grenoble : 2 Matencio Tim, 5 Peguilhan Tom, 6 Glorieux Olivier, 8 Detroyat Paul, 13 Cret Jeremy, 14 Baldet Cedric, 24 Vella Kevin (cap), 29 Pintus Stephane, 42 Adams William (G), 80 Labarde Pierre, 81 Mayran Ludovic, 99 Fournier Colin

Aurélien Finet

Crédit Photo : Kévin Devigne – Gazettesports 

A lire aussi <>

Franck Blondeau : « L’aspect mental m’a toujours intéressé »




Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.