FOOTBALL : L’Amiens SC fait front

0
202
(Photo by Sebastien SALOM-GOMIS / AFP)
CIT Dessaint

À deux doigts d’une cruelle désillusion, les hommes de Christophe Pelissier sont toutefois revenus du SCO Angers avec un point dans leur escarcelle…

Le point rageur de Régis Gürtner – après que le dernier rempart n’ait opposé une main ferme pour détourner le pénalty de Lopes (83e) – traduirait-il la détermination d’une troupe amiénoise qui s’en ai octroyée un (très) bon en terres angevine ? Il semblerait. Et le représentant des Hauts-de-France a su s’appuyer sur cette vertu afin de « grignoter » quelque chose au terme de ce duel entre formations à l’avenir encore en pointillé.

« Ce fut un point difficile à obtenir. Ce n’a pas été un grand match et nous allons nous en contenter. A l’aller, nous avions dominé et il y avait eu 0-0. Au retour, le scénario est inverse mais le score est identique. On fait tourner le compteur. Je reste persuadé que c’est un point qui va compter », exprimait Christophe Pelissier. Au terme d’une confrontation engagée certes mais décousue où l’Amiens SC était (finalement) parvenu à passer entre les mailles du filet. Grâce à son gardien de but, lequel s’était révélé décisif au moment opportun.

Gürtner déterminant

Régis Gürtner félicité par ses partenaires après l’arrêt du penalty de Lopes (Photo by Sebastien SALOM-GOMIS / AFP)

« Nous conservons notre dynamique. Il est toujours intéressant de prendre un point à l’extérieur sans encaisser de but ! » analysait encore – sereinement – le responsable technique de l’ASC. Dont la troupe, à la lecture des autres résultats, réalisait une belle opération.

Certains éventuellement regretteront l’opportunité ratée de Timité – ou la bonne inspiration de Butelle – à l’heure de jeu, mais la troupe amiénoise se réjouissait de ne pas rentrer bredouille. Doucement mais sûrement, elle semble vouloir se rapprocher de son but, le maintien.

« Il est apparu très compliqué de ressortir les ballons car le SCO Angers nous a continuellement pressé. Nous savions qu’ils étaient fort lorsqu’ils récupéraient le ballon. Nous avons eu du mal à exister sur les côtés. C’est dommage car l’axe était bouché » confiait encore Christophe Pelissier. Esquissant un petit sourire qui semblait en dire long sur sa satisfaction.

Doucement mais sûrement

Les Amiénois ont affiché beaucoup d’abnégation pour conserver ce précieux point (Photo by Sebastien SALOM-GOMIS / AFP)

Tout près d’une cruelle désillusion, l’Amiens SC réussissait là où il échouait précédemment… Durant un money-time où les partenaires de Thomas Monconduit avaient coutume à rendre les armes. Autre motif donc de réjouissance pour un effectif qui, non avare d’efforts, va pouvoir profiter de cette trêve internationale pour souffler quelques peu. Avant qu’il ne reprenne son bâton de maréchal.

Et ne concrétise ce qui lui tient à cœur, repartir pour une nouvelle aventure au sein de l’élite cet été. Un pari presque insensé voici encore quelques semaines dont il est (pourtant) en train de donner du relief. A la seule condition cependant de maintenir ce même enthousiasme.

  • ANGERS – Stade Raymond Kopa. SCO Angers et Amiens SC 0-0 (0-0)

Arbitre : M. Millot

AMIENS SC : Gürtner ; Kraft, Gouano (cap), Lefort, Pieters, Otero (puis El Hajjam 86e), Blin, Monconduit, Ghoddos (puis Bodmer 77e), Konaté, Timité.

Avertissements aux amiénois Monconduit (35e), Ghoddos (41e), Otero (55e) et Kraft (55e)

Fabrice Biniek

Crédit photos : Sébastien Salom-Gomis – AFP

FOOTBALL : Longueau est allé la chercher au forceps




Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.