PARKOUR : Warrior Parkour Gym ouvre ses portes

0
862
CIT Dessaint

Inauguré demain, dans les locaux de l’AAC Tennis, le nouveau complexe Warrior Parkour Gym permettra de se frotter notamment à des obstacles dignes de l’émission Ninja Warrior.

Dans ce complexe, où les travaux ont débuté il y a huit mois, entre recherches d’investissement et construction par les soins de Jeremy Langlet, il y a un parcours de six mètres sur huit mètres de large, et notamment une cage de free-fight. L’idée de créer cet endroit a germé dans la tête de Jeremy Langlet il y a un an, grâce à cette fameuse émission, et grâce à sa fille très énergique, pour ainsi, adapter le concept sur Amiens. Une idée inédite dans la ville, et même dans la région, d’autres complexes similaires sont présents à Paris ou à Lille pour le plus proche.

Une cage, octogonale, est aussi présente dans les lieux. Du self-défense, du krav-maga, pieds-poings, et un peu de travail au sol type ju-jitsu sont au programme. Des activités de Mixed Martials Arts sont aussi prévues, dans l’attente d’avoir des coachs de cette discipline, à l’entraînement autorisé mais aux représentations, pour l’instant, strictement impossible. Le tout, dans le plus grand sérieux. Il ne s’agit pas de violence gratuite mais bien de sport, de respect, une valeur fidèle au propriétaire des lieux, ancien combattant.

Pour la structure d’agrès, ils sont nombreux : Le supersnake, des anneaux pivotants, l’échelle horizontale, le spinner, des grands anneaux qui tournent, les ring-tubes, des anneaux mobiles à faire passer de barres en barres pour progresser, l’échelle horizontale, le rouleau d’Hercule. De plus, sur le fond de la salle, un mur de bois parsemé de trous permet de monter à l’aide de pieux à planter. Pour terminer, l’épreuve finale, l’échelle de titan. Sur cette échelle, totalement verticalement, il faudra monter grâce à une barre, et en effectuant des tractions. Souplesse et dextérité y sont nécessaires. Autour de cette structure, un parcours modulable est disponible.

Ce parcours est réservé aux sportifs, dans l’esprit purement physique, mais aussi aux moins sportifs, dans un esprit de compétition, de surpassement de soi, mais également de loisir, le tout par session d’une heure (voire deux). Des réservations, le mercredi et le samedi, sur un effectif de maximum vingt personnes pourront être prises pour découvrir.

Pour réserver : https://warriorparkourgym.com/

 

Romain Prot

Crédits photos – Romain Gambier – Gazettesports.fr

A lire aussi >>

ENTREPRISES : Un débat « Sport & Business » pour mieux comprendre ces deux mondes liés

 




Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.