HIPPISME : Parfum de quinté à l’hippodrome

0
269
Crédit photo : Roland Sauval - GazetteSports
CIT Dessaint

Le Petit Saint Jean sera sous les feux de l’actualité mercredi… avec la première étape du Grand National du Trot. Une épreuve qui sillonnera l’hexagone avant une finale programmée au début du mois de décembre à Vincennes.

« Ce rendez-vous constitue un évènement au cours de notre saison. Il n’est pas monnaie courante pour une société des courses dite de province d’accueillir une épreuve labellisée Quinté. Mieux encore de dérouler le tapis rouge devant la caravane du Grand National du Trot, ce que l’on a tendance à qualifier comme le Tour de France des Trotteurs ». Tout sourire, Philippe Levasseur brosse l’atmosphère de gaieté qui risque, devrait régner sur l’hippodrome du Petit Saint Jean en ce milieu de semaine.

Demain mercredi, quelques (probants) « acteurs » d’un meeting hivernal parisien qui vient à peine de s’achever assureront le spectacle en Somme. Huit épreuves au programme et une mise en scène qui débutera d’ailleurs par le « temps fort de la journée ». Un prix de la Ville où ils seront seize à prétendre au succès… et à endosser la « fameuse » – et symbolique – tunique jaune.

« Cette compétition aura les honneurs du Quinté. Comprenez que cette épreuve apparaît support des paris à la carte. Les turfistes de la France entière auront les yeux rivés sur Amiens. C’est un bel éclairage médiatique pour notre société » s’en félicite encore Philippe Levasseur. Lequel ne saura où donner de la tête en début d’après-midi… lorsque les protagonistes entreront en piste. « Pour y frapper les trois coups et avant que d’autres leur succèdent. Puisque cette journée suscitera l’attention pendant plusieurs heures ».

Nombreuses animations

Une période où il sera d’ailleurs possible de découvrir les lieux… en participant notamment à un jeu de piste décliné sur l’hippodrome. « Sitôt l’arrivée au Petit Saint Jean, il conviendra de récupérer le carnet du journaliste. Ensuite, il suffira de se laisser guider par l’équipe de reporters « Kelly Podrome » et « Super Dada ». Elle proposera un parcours au cœur des écuries, des balances ou encore le podium des remises des prix » confie Carole Savreux. Directrice d’un environnement hippique qui accueillera « Assia Kerim, Miss Picardie 2018 ». Note de séduction au cours d’une journée pas vraiment comme les autres où le chœur universitaire de Picardie n’en manquera pas dans l’interprétation de chansons bien connues.

« Il y aura aussi la possibilité de repartir avec un cadeau souvenir en répondant aux questions du car podium Paris-Turf PMU. Un test sur les connaissances où tout le monde peut tenter sa chance » rassure Carole Savreux.

Tandis que Fabrice Fin, régisseur de l’hippodrome, et son équipe veillent aux derniers préparatifs. Apportent un soin tout particulier à une piste dont les professionnels soulignent – constamment – la qualité.

  • L’hippodrome d’Amiens propose une réunion hippique, à enjeux PMU, le mercredi 6 mars. Début des opérations à 13 h 25.
  • Plus d’info : 03 22 52 24 91 ou hippodrome-amiens.fr
  • Restaurant panoramique : 06 71 26 20 37

Fabrice Biniek

Crédit Photos : Roland Sauval – Gazettesports

TENNIS : Le tournoi féminin ITF a bien démarré




Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.