ACTU : Le C D O S est l’interlocuteur du mouvement sportif

0
261
CIT Dessaint

Cette phrase a été martelée jeudi dernier à l’occasion de l’assemblée générale du C D O S par son président Marcel Glavieux. Mieux que quiconque même s’il ne le fait pas voir, Marcel Glavieux ne peut être qu’inquiet pour l’avenir. Mais il sait qu’il peut s’appuyer sur tous les bénévoles qui œuvrent dans les clubs et perpétuent le mouvement sportif.

Le Sport en France est à un tournant important. Il doit dans un premier temps s’assurer que le présent fonctionne bien avec la nouvelle Agence Nationale  du Sport mais force est de reconnaître qu’avant les Jeux de Paris en 2024, les sources d’inquiétudes ne manquent pas. Notamment sur le plan financier car l’Etat ne pourra pas tout faire et il est clairement souhaité que les clubs, les comités et les fédérations se tournent vers les sponsors privés.

Après tout, l’exemple ne vient-il pas de Bucarest puisque la Roumanie qui est cette saison la capitale de l’Europe au niveau des institutions et réunit tous les chefs d’Etat, a obtenu le concours  de Coca Cola, sponsor américain. Mais on le sait depuis longtemps, l’argent n’a pas d’odeur. Marcel Glavieux a brossé un tour d’horizon en rappelant “que 2018 avait une année de transformation et que 2019 sera l’année de la transition”.

Des axes majeurs identifiés 

2018, c’est l’année de la gouvernance du sport mais aussi des questions qui se posent quant à son financement. Le président a rappelé que le CDOS avait pour mission majeure de former des bénévoles et il a ajouté aussi les secteurs importants dans lesquels il devra s’engouffrer : la Santé, Sport éducation et citoyenneté.

Le président a aussi rappelé que le CDOS organise un débat qui aura lieu le lundi 4 mars et sera axé sur le sport évidemment avec trois questions :

  • Statut du Bénévole
  • Représentation du monde sportif dans les instances

Il a aussi terminé sur 2024 qui sera une aventure collective et qui nécessitera une totale cohésion. Et si la réussite est au rendez-vous, ce sera un bel héritage pour les générations futures.

Lionel Herbet

Crédit Photo : Lionel Herbet – Gazettesport

A lire aussi <>

FOOT-US: Les Spartiates s’inclinent de peu face au Flash




Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.