FOOTBALL : Antoine Buron : “Je leur tire un grand coup de chapeau”

0
271
CIT Dessaint
Après la victoire de l’Amiens SC (b) contre Maubeuge (1-0), nous avons retrouvé un Antoine Buron satisfait de ses joueurs.

Un coach qui salue ses remplaçants et son gardien

Entré quelques minutes après son but, Duje Javorcic a montré une nouvelle fois l’importance des joueurs sur le banc, ce que n’a pas manqué de souligné le coach Amiénois : « Il ne faut pas être sorcier, c’est à eux qu’il faut tirer un grand coup de chapeau. C’est des mecs qui ne démarrent pas, on sait que c’est frustrant, maintenant ça veut dire que sur l’état d’esprit ils y sont, ils ont envie de se fondre dans le collectif et d’apporter leur pierre à l’édifice et de faire basculer un match surtout, c’est ce qu’on attend des remplaçants, et pour l’instant c’est ce qu’il se passe, donc tant mieux, ça veut dire qu’ils sont dans l’état d’esprit qu’on attend d’eux. »

Gauthier Banaziak a une nouvelle fois été décisif

Même avis sur son gardien, Gauthier Banaziak, qui a emmené son équipe sur les voies de la victoire en faisant un arrêt décisif juste avant l’ouverture du score : « On sait que le rôle de gardien, quand ils sont peu mis à contribution, comme ça a été le cas là, donc Gauthier (Banaziak) faut qu’il soit vigilant. On dit souvent que les attaquants ramènent des points mais moi je dis souvent que les gardiens ramènent des points aussi, là clairement, il nous fait prendre trois points, car si on prend ce but à ce moment-là, c’est pas le même match. Donc effectivement il fait un bon arrêt, et il nous permet de prendre les trois points. »

Une rencontre difficile menée par des hommes d’expérience

Le match était loin d’être gagné, de par les conditions climatiques et une belle équipe de Maubeuge : « On savait que ça allait être un match compliqué, dans des conditions difficiles, sur un terrain pas évident, avec du vent. C’est pour ça que j’ai félicité les joueurs sur l’état d’esprit et l’investissement qu’ils ont mis. »

Les spectateurs ont pu également revoir Bongani Zungu sur le terrain, lui qui a dû le quitter début septembre à cause d’une rupture des ligaments croisés. Antoine Buron dresse le bilan de l’heure de jeu de son joueur :  « On sent bien sûr qu’il est en manque de rythme, il va falloir qu’il prenne et retrouve un peu de confiance, il a fait ce qu’il avait à faire pendant une heure avec nous. Il a apporté sa touche technique au milieu, sa vision du jeu, il a été clairvoyant sur les situations comme il sait le faire, donc c’est une bonne heure de jeu. »

Pour la suite, le coach amiénois espère trouver un match amical cette semaine afin de donner du temps de jeu au Sud-Africain, afin qu’il puisse retrouver toutes ses capacités.

L’Amiens SC (b) se retrouve donc à la cinquième place du classement, une bonne position pour la tacticien amiénois, sans pour autant être un objectif : « On est une série positive, il faut la poursuivre la plus longtemps possible, les résultats positifs amènent de la confiance aussi. On voit que l’état d’esprit est bon, les joueurs font des efforts les uns pour les autres, donc on essaie de repousser la limite (ndlr : la fin de la série) le plus possible. »

Avec pas moins de cinq joueurs ayant déjà foulé les pelouses de Ligue 1 (El Hajjam, Ielsch, Segarel, Traoré, Zungu), les joueurs de la réserve ont pu avoir une aide considérable, comme en témoigne Antoine Buron : « C’est ce qu’on attend d’eux, les garçons qui ont des matchs de Ligue 1 au compteur, se doivent d’apporter leur expérience. Après on sait que ce n’est jamais évident pour ces joueurs de jouer sur ce genre de match, face à un adversaire d’autant plus motivé. Je leur tire un grand coup de chapeau, quand ils descendent, ils font des efforts, et c’est ce qui fait que le groupe vit bien. »

Bongani Zungu : “Le genou va mieux”

Bongani Zungu a enfin repris le chemin des terrains, plus de six mois après sa blessure

De retour sur la pelouse suite à sa blessure aux ligaments croisés, le 2 septembre, à St-Etienne, Bongani Zungu était heureux de retrouver la compétition. Le joueur a donné quelques nouvelles à l’issue de la rencontre avec la complicité de Oualid El Hajjam, qui s’est, pour le temps de quelques questions, mué en traducteur.

« Je me suis senti bien, le terrain et le temps n’étaient pas bons, mais j’étais très heureux de jouer après un long moment (de blessure). Ce n’était pas difficile physiquement. J’ai commencé doucement, car c’est important. Au début, mon genou était tendu, mais après dix minutes, je me suis senti mieux, le genou va bien.”

Concernant son retour parmi l’équipe première, le milieu Sud-Africain est très clair : « C’est au coach de décider. Après, cela dépend de comment je me sens physiquement. »

Propos recueillis par Romain Prot

Crédits photos : Romain Gambier, Reynald Valleron & Léandre Leber – Gazettesports.fr

Amiens SC (b) – US Maubeuge : 1-0 (0-0)

National 3 – Journée 17

Arbitre : Remi Serpaud

But : Javorcic (78e) pour l’Amiens SC (b)

Amiens SC (b) : Banaziak (g.) – El Hajjam, Baskar, Sakho, Ielsch (c.) – Zungu (Ngando, 60e), Traoré, Demirel (Javorcic, 76e) – Gomis, Gneba, Segarel (Gendrey, 90e)

Remplaçants : Gauducheau (g.), Gendrey, Javorcic, Kwinta, Ngando

Entraîneur : Antoine Buron

US Maubeuge : Fernand (g.) – Bajard, Bouviez, Dupire, Bamba – Piorun, El Kinani, Toure – Lenoir, Brancourt, Lemoine (c.)

Remplaçants : Diaby, De Araujo da Silva, Loiseleux

Entraîneur : Jérôme Foulon

A lire aussi >>

FOOTBALL : L’Amiens SC (b) confirme sa bonne forme




Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.