HOCKEY-SUR-GLACE : Que les choses sérieuses commencent !

0
252
CIT Dessaint

C’est le Jour J ! Après une saison régulière de grande qualité, qu’ils ont terminé à la 3ème place, les Gothiques entament la campagne de play-offs 2019 ce vendredi 1 mars. Un quart de finale qui s’annonce très serré, face à une belle équipe de Bordeaux,  6ème de saison régulière, et qui a battu les Amiénois à 3 reprises cette saison. 

Après 44 matchs d’une longue et belle saison qu’ils ont cloturée sur le podium derrière les ogres rouennais et grenoblois, les Gothiques rentrent aujourd’hui dans le vif du sujet avec le début des play-offs. Une série face aux Boxers, que les Amiénois débuteront ces vendredi 1 et samedi 2 mars au Coliseum.

Bordeaux, le cadeau empoisonné ?

Face aux Picards, se présente donc une équipe bordelaise qui a terminé 6ème de Ligue Magnus avec 59 points, le tout en ayant commencé la saison avec un débours de 9 points. Sans cela, les Girondins se seraient donc classées 5ème avec 68 points, à quelques unités du duo Amiens-Angers (respectivement 76 et 75 points) qui s’est livré une belle bataille pour la 3ème place. Une équipe girondine aux qualités indéniables, dont il sera intéressant d’observer la réaction à l’annonce officielle du départ de leur entraîneur, Philippe Bozon, à l’issue de la saison.

Une formation bordelaise taillée pour les play-offs selon Mario Richer, qui retrouvera le banc amiénois à l’occasion de cette rencontre : “Bordeaux c’est une très bonne équipe, ils ont perdu 9 points à cause de l’administratif, pour moi c’est une équipe conçue pour les play-offs. On l’a vu dans les 3-4 derniers matchs de la saison, l’entraîneur a reposé les joueurs, il a pris le temps, aucune pression de l’organisation pour finir dans les 4 premiers, aucune pression en tant que coach.”

Des Boxers qui ont également battu les Gothiques à 3 reprises cette saison (2 fois 5-2 à Mériadeck et 0-1 au Coliseum), dont un ultime succès lors de la 44ème journée mardi dernier. Une rencontre “ratée” selon le coach amiénois  : “Ça n’a pas été un grand match le dernier, donc il n’y a pas grand chose à prendre de ce match là, à part la non-implication de plusieurs joueurs. Ce sont des choses qu’il ne faut pas répéter, il faut être intense, il faut jouer contre Bordeaux, c’est une équipe qui a un très bon système défensif, donc il nous faudra “payer le prix”.”

Des quarts de finale qui s’annoncent disputés

Une chose paraît certaine pour Mario Richer, ce duel face à Bordeaux sera très serré : “Je pense que ça va être une longue série, il va falloir mettre notre meilleur match sur la glace tous les soirs.”

L’entraîneur amiénois rappelait aussi l’importance des sorties de zone face à cette équipe très solide défensivement : “Il faut avoir de très bonnes sorties de zones, c’est la clé, si le puck ressort rapidement ça limite le temps de possession que eux vont avoir dans notre zone. Donc il faudra ramener le plus vite possible la rondelle dans leur territoire, et non l’inverse !”

Et pour ces deux premières rencontres au Coliseum, Mario Richer compte aussi sur le soutien du public amiénois : “On attend en très grand nombre les partisans, même si ce n’est pas la quantité qui compte, c’est la qualité, qu’ils soient très motivés et qu’ils fassent beaucoup de bruit.”

En ce mois de mars 2019, c’est donc un défi de taille qui s’annonce pour les Gothiques, un duel face à une très belle formation bordelaise, avec en ligne de mire l’objectif de rejoindre les demi-finales pour la seconde année consécutive !

Quentin Ducrocq

Crédits photos Leandre Leber GAzettesport

KEVIN DA COSTA : « Comme un nouveau championnat qui démarre »




Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.