KEVIN DA COSTA : “Comme un nouveau championnat qui démarre”

0
220
CIT Dessaint

À la veille de débuter les play-offs version 2019, face à Bordeaux, nous sommes allés à la rencontre de Kévin Da Costa, qui s’attend à une série très serrée face aux Boxers ! 

Kévin, on imagine que c’est toujours une satisfaction de se retrouver en play-offs ?

Oui, les play-offs c’est vraiment une récompense du travail de l’année. C’est pour cela que l’on se prépare fort dès l’été et que l’on travaille toute l’année. Après il faut aussi être présent, c’est une récompense, mais ce n’est pas une fin en soi. Il ne faut surtout pas se dire “bon il reste tant de jours avant les vacances” ou ce genre de choses. Il faut vraiment aller encore plus loin dans ses limites afin d’aller chercher quelque chose de beau.

Face à vous Bordeaux, une équipe qui vous a battu 3 fois cette saison…

Ça je m’en fou qu’ils nous aient battu, les play-offs c’est comme un nouveau championnat qui démarre. Il faut savoir passer à autre chose et ne pas rester fixé sur une défaite ou sur une victoire. C’est tout qui recommence, tout est remis à zéro, donc j’aborde cela comme les play-offs que j’ai déjà fait, en me disant qu’il faut aller de l’avant.

Ces Boxers ont une très bonne assise défensive…

Oui, c’est une équipe qui est vraiment très bien dans son système. Ils jouent beaucoup à 3 derrière donc il y a très peu de rush. Ça va être des matchs avec peu de buts je pense, de notre côté il faut que l’on arrive à être plus rigoureux sur le système, et là on l’a moins été sur le dernier match. Dans tous les cas je pense que ça peut faire une belle série contre eux. 

Quelle peut être la clé de ce quart de finale selon toi ? 

Pour moi la clé ça sera plutôt la défense, de toute façon on dit toujours que l’attaque part de la défense. Dans les play-offs c’est toujours la défense qui prime, ce n’est pas une attaque folle qui va te faire gagner un championnat. Donc je pense qu’il va falloir être très solide, très regroupé, proches les uns des autres, et de là on pourrait créer de l’offensive.

Propos recueillis par Quentin Ducrocq

Crédits photos Leandre Leber

FOOT US : Brigitte Schleifer – « Le football américain se porte bien en France »

 




Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.