HOCKEY-SUR-GLACE : Bien plus qu’un match de Magnus

Ⓒ Gazette Sports

Pour la 4ème fois de le saison, les Amiénois affronteront Strasbourg ce mardi en championnat. Une rencontre aux allures de match « aller-retour », puisque les Picards retrouveront également les Alsaciens ce samedi en demi-finale de coupe de France. 

Avant cette double-confrontation face à Strasbourg, les hommes de Mario Richer ont pu travailler durant une petite dizaine de jours sans match. Un travail bénéfique pour Mario Richer qui voit plus loin que la coupe de France : « Beaucoup de volume d’entrainement autant sur la glace que hors glace, pour bien se préparer pour les playoffs. Il faut rester sur les objectifs d’être une bonne équipe, en forme pour les playoffs et c’est ce que l’on essaie de faire. »

Les Gothiques affrontent donc Strasbourg ce mardi, avant de retrouver l’Etoile Noire samedi en demi-finale de coupe de France. Une situation particulière, qui trotte forcément dans les têtes samariennes, comme le confirme Mario Richer  : « On a déjà commencé à y penser. On a donc commencé à en parler, notre adversaire en Ligue Magnus (ndlr : mardi) et en coupe de France sera le même. Donc dans le fond, c’est presque le début de la coupe de France. Il faut être prêt pour jouer Strasbourg le prochain match, c’est presque un aller-retour. Comme ce que l’on avait fait contre Anglet, c’est la même situation. »

Regagner en confiance et en efficacité 

Pour aborder de la meilleure des manières ces rencontres, les Picards devront régler leurs problèmes offensifs, qui plombent l’équipe depuis quelques matchs (10 buts inscrits sur les 7 dernières rencontres) : « Il faut bouger la rondelle rapidement, mettre des joueurs devant le filet. Il y a des petits détails que l’on doit améliorer, ne pas être beau mais être efficace ! »

Avant de penser à la coupe de France, il faut donc se concentrer sur la Ligue Magnus, avec en ligne de mire la volonté de rester dans Top 4 du classement :  « L’objectif c’était de finir dans les 4 premiers, je pense qu’on est prêt pour atteindre les objectifs. Je le dis tout le temps, à la fin des 44 matchs tu verras où tu vas être, donc si on est dans les 4 premiers c’est le principal. Il n’y a pas de façon idéale pour y arriver. »

Cette saison, Strasbourg a perdu 3 fois contre les Gothiques (dont une fois en prolongation).
Strasbourg n’y arrive plus

Si l’Etoile Noire avait débuté 2019 par un beau succès 3-6 à Angers, les Strasbourgeois n’ont jamais réussi à confirmer par la suite, bien au contraire. Depuis cette rencontre, ils ont perdu à 10 reprises en 11 matchs. Désormais derniers du championnat, ils pointent à 11 points de Lyon, 11ème, qui a pourtant un match en moins. Quasiment assurés de terminer la saison régulière en tant que lanterne rouge, les Alsaciens ont également de très gros problèmes en défense. En effet, sur ces 11 dernières rencontres, ils ont encaissé pas moins de 64 buts, soit une moyenne de 5,81 buts encaissés par match…

Demain soir, les Gothiques se rendent donc à Strasbourg, pour ce qui ressemble fort à la première manche de la demi-finale de coupe de France. Une rencontre qui aura sans aucun doute un impact sur le match de samedi. En espérant que les Gothiques rééditent le même enchaînement qu’ils avaient réussi face à Anglet en décembre dernier…

 

Strasbourg – Amiens
Mardi 12 février 20h00

 

Quentin Ducrocq

Crédits photos : Leandre Leber 

 

HOCKEY EN SALLE : L’Amiens SC assure l’essentiel en Croatie